Haute-Normandie : du nouveau à Pôle Emploi

Depuis jeudi 14 février, les agences Pôle emploi proposent un accompagnement personnalisé pour les demandeurs d'emploi. Qu'en est-il en Seine-Maritime ? Informations et détails.

Mise à jour : 14/02/2013 à 16:05 par La Rédaction

Pôle emploi veut améliorer son accompagnement pour les personnes les plus en difficulté
Pôle emploi veut améliorer son accompagnement pour les personnes les plus en difficulté

Les 30 agences Pôle emploi de l’Eure et de Seine-Maritime améliorent leur service depuis jeudi 14 février 2013, en lançant un accompagnement personnalisé. La nouveauté : la création de services différenciés pour les demandeurs d’emploi « et donc la possibilité, pour les conseillers, d’avoir une plus grande marge de manœuvre », indique un communiqué de presse.

« Jeudi, les agences restent fermées. Tous les conseillers Pôle emploi reprennent un à un les dossiers des demandeurs pour y associer un mode d’accompagnement répondant le mieux à leurs besoins. »

 

Trois modalités

Trois modalités sont créées. « Les personnes qui rencontrent le plus de freins à l’emploi, bénéficient d’un accompagnement renforcé. Elles seront suivies par des conseillers qui géreront des portefeuilles de seulement 70 personnes, à l’image de l’accompagnement, très pertinent, créé il y a quelques années pour les licenciés économiques. »

Cadres : fini les rendez-vous mensuels

Par contre, « les personnes les plus autonomes, comme certains cadres ou intérimaires en poste, ne seront plus contraintes par des rendez-vous mensuels obligatoires. » Trois rendez-vous seulement auront lieu : à l’inscription, au 4e et au 9e mois. Sachant que tous les autres contacts pourront se faire à distance, au fil des besoins.

« La troisième modalité de suivi est intermédiaire et s’adresse aux demandeurs ayant besoin d’un suivi régulier. Hormis les rendez-vous des 4e et 9e mois, le conseiller et le demandeur conviendront du rythme et du contenu des rendez-vous », ajoute le communiqué de presse.

Le conseiller de Pôle emploi pourra désormais moduler la fréquence des contacts, selon les besoins des demandeurs d’emploi, être plus présent pour ceux qui en ont besoin et moins contraignant pour les plus autonomes.

149 000 demandeurs d’emploi

On dénombre environ 149000 demandeurs d’emploi en Haute-Normandie.

« Environ  30% très autonomes, auront un accompagnement « suivi », 7% bénéficieront d’un mode « renforcé » et 63% seront « guidés » par un accompagnement intermédiaire. Pôle emploi mobilise, de surcroît, 22 millions d’euros pour la formation et les aides. »