Saint-Pair-sur-Mer Guerre des sodas. Le Meuh Cola de Normandie peut-il détrôner le Coca-Cola ?

Le Meuh Cola, le cola normand produit par Sébastien Bellétoile, à Saint-Pair-sur-Mer (Manche), est préféré au Coca-Cola par un grand sommelier. Rencontre avec son créateur.

Mise à jour : 28/03/2016 à 14:04 par Manon Loubet

Le cola de Normandie, façonné par Sébastien Bellétoile à Saint-Pair-sur-Mer, dans la Manche, est préféré au cola américain, le Coca-Cola, dans une émission de France 5. (Photo : DR)
Le cola de Normandie, façonné par Sébastien Bellétoile (à gauche) à Saint-Pair-sur-Mer, dans la Manche, est préféré au cola américain, le Coca-Cola, dans une émission de France 5. (Photo DR)

Le Meuh Cola, le cola normand, est préféré au géant américain Coca-Cola par Emmanuel Delmas, un sommelier réputé, notamment chez le chef Alain Ducasse et le célèbre restaurant parisien La Tour d’Argent. Dans l’émission de France 5, Le Doc du dimanche, diffusée le 20 mars 2016, le professionnel a dégusté plusieurs sodas régionaux. Le verdict est sans appel. Créé en 2010 par Sébastien Bellétoile, à Saint-Pair-sur-Mer (Manche), le Meuh Cola était comparé au Coca-Cola, et à deux autres colas régionaux, le Breizh Cola (Morbihan) et le Colt Cola (Aveyron).

C’est celui-ci que je préfère (NDLR, le Meuh Cola), il est plus citronné, plus frais, avec une pointe d’amertume qui donne plus de charme », explique Emmanuel Delmas, dans Le Doc du Dimanche, après avoir goûté à l’aveugle les quatre colas.

Moins de sucre, plus de « bio »

À 39 ans, le créateur n’est pas peu fier du choix du célèbre sommelier. « C’est vraiment un grand honneur, confie-t-il à Normandie-Actu. Cela fait six ans que nous faisons du Meuh Cola, c’est une belle reconnaissance pour nous d’être préféré au grand empire américain qu’est Coca-Cola ! » La clef du succès de sa recette ? Sébastien Bellétoile l’explique par la qualité des ses produits. Son cola est composé de sucre roux biologique, d’eau gazifiée, d’essences de végétaux, d’acide citrique biologique et de colorant caramel.

Le sucre de canne est plus fort en goût, ce qui me permet d’obtenir un cola beaucoup moins sucré, précise le Manchois. Et je n’utilise pas de caféine ni d’acide phosphorique comme Coca-Cola. C’est ce qui fait que le Meuh Cola est plus rafraichissant et léger.

Commercialisés dans plus de 500 points de vente dans les cinq départements normands, le Meuh Cola est fabriqué dans la manufacture Solibulles de Sébastien, d’où sortent environ 150 000 bouteilles chaque année. « Nous avons trois sodas, le Meuh Cola, la Meuh Cola Roselyne biologique à l’extrait de marc de raisin et la Limeuhnade, énumère l’ancien carrossier, reconverti en limonadier. Pour le moment, nous sommes vendus dans les bars et les épiceries fines, mais nous allons élargir nos points de vente cette année. »

Le Meuh Cola, bientôt dans les grandes surfaces

Alors que les bouteilles de Meuh Cola n’étaient jusqu’à présent qu’en verre, Sébastien et ses deux employés ont décidé de sortir un format de bouteilles en plastique d’1,5 litres et de 33 cl, pour être présents dans les grandes surfaces, les boulangeries, les snackings…

À partir de mai 2016, on devrait pouvoir nous trouver dans n’importe quel E. Leclerc ou Super U de Normandie, que ce soit à Rouen (Seine-Maritime) ou à Granville (Manche) », assure le limonadier.

Présent dans d’autres villes françaises comme Toulouse, Lyon ou Paris, le Meuh Cola, avec sa mascotte bovine à la paille, ne demande qu’à s’étendre. Coca-Cola n’a qu’à bien se tenir…

Dimanche 27 mars 2016, rediffusion du Doc du dimanche sur France 5 à 15h35. Un reportage de 52 minutes. Plus d’infos sur le Meuh Cola sur le Facebook de Solibulles.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.