Le Havre Garage solidaire, auto-école associative... Au Havre, ils vous offrent les clés de la mobilité

Le 1er septembre 2015, le pôle LH mobilité a ouvert ses portes au Havre. Il réunit une auto-école associative et un garage solidaire pour aider à la mobilité des plus démunis.

Mise à jour : 19/10/2015 à 18:03 par Karine Lebrun

Le garage solidaire fonctionne en semaine comme une entreprise d'insertion. Il est ouvert à tous (©K.L.).
Le garage solidaire fonctionne en semaine comme une entreprise d'insertion. Il est ouvert à tous (©K.L.).

LH mobilité est un nouvel outil d’économie sociale et solidaire en place au Havre (Seine-Maritime) depuis le 1er septembre 2015. Installé rue Gustave Brindeau, dans le quartier de l’Eure, il réunit plusieurs associations et entreprises qui mettent en commun leurs expériences et savoir-faire pour assurer aux plus démunis l’accès à l’emploi, en leur donnant les clés de la mobilité. Un garage solidaire, une auto-école associative, et un service de location de scooters et voitures font la force de cette collaboration solidaire.

Naissance d’une société coopérative

À l’origine de ce projet, Jean-François Samson, le chef de projet havrais qui a ouvert, il y a quelques années, à Mont-Gaillard, une entreprise de nettoyage de voitures sans eau mais uniquement avec des produits bio. Son nom : Otherworld développement durable (ODD). L’entreprise emploie 19 salariés dont 13 en insertion. « De cette expérience, j’ai acquis la certitude que le principal frein à l’emploi, était, dans le bassin du Havre, la mobilité.» L’envie de lever ce frein s’est imposée. Avec l’aide d’autres structures confrontées au quotidien à la même problématique, ODD a répondu à l’appel d’offres de la Région Haute-Normandie, Éco Région Solidaire.

Un appel d’offres remporté et qui nous a donné les moyens d’entreprendre une étude de faisabilité pour réfléchir à la meilleure manière de mutualiser nos forces », explique Jean-François  Samson.

En juin 2015 était créée la société coopérative d’investissement collectif qui réunit désormais ODD, la MJC de Duclair (Seine-Maritime), l’association Wimoov, Fodeno et Énergies&Caux.

Une pédagogie et des solutions adaptées

Ces partenaires offrent la possibilité aux personnes du bassin d’emploi havrais, sans permis ou sans moyen de locomotion, de trouver, grâce à LH mobilité, une solution adaptée à leur problème, leur facilitant l’accès à l’emploi. Ces personnes sont recommandées par des travailleurs sociaux implantés sur le territoire de la Codah (Agglomération du Havre). Elles bénéficient, au pôle, d’une évaluation individuelle de leurs problèmes de mobilité. En fonction des cas, soit la personne rejoint l’auto-école associative, un outil expérimenté depuis plusieurs années, par la MJC de Duclair, soit le prêt d’un véhicule (voiture ou scooter) lui est assuré contre une faible rémunération, ou les portes du garage solidaire s’ouvrent à elle pour lui permettre de réparer son véhicule.

Le centre de formation, Fodeno, assure, lui, au besoin la préparation au permis de conduire et l’accès à un simulateur de conduite. Cet outil rassure considérablement ceux qui sont effrayés par la conduite et permet de faire diminuer le coût du permis. »

À LH mobilité, le coût du permis s’élève à 2 500 euros, pris en charge par la personne et l’aide d’organismes sociaux.

C’est un prix qui est fixé, indépendamment du nombre d’heures de conduite dont a besoin l’élève et qui ne bouge pas », insiste l’entrepreneur du Havre. Trois monitrices auto-écoles sont déjà embauchées au pôle mobilité.

Un garage solidaire ouvert à tous

Les locaux de la rue Gustave Brindeau accueillent aussi un garage solidaire. Dans la semaine, il fonctionne comme une entreprise d’insertion avec un encadrant et deux apprentis en mécanique. « Le garage, de fait, est ouvert à tous. Chacun peut venir y faire réparer son véhicule », détaille Jean-François Samson. Le chef d’entreprise indique que les dons de voitures sont également acceptés. « Les véhicules sont remis en état pour les besoins du pôle et de son public. » Le week-end, le garage est repris en main par l’association des mécaniciens solidaires. Association auprès de qui il faut adhérer pour avoir accès à l’installation et venir y faire soi-même sa vidange ou l’entretien de son véhicule. « Les adhérents bénéficient des outils du garage et du conseil d’un bénévole, forcément un mécanicien aguerri. » L’association, qui s’est créée dans le cadre de ce tout récent partenariat, est présidée par Denis Martel.
LH Mobilité fait ses armes au Havre, mais elle entend bien se développer. À terme, elle souhaiterait s’implanter à Fécamp et sur l’agglomération Caux Vallée de Seine pour répondre aux demandes de tout le territoire de la pointe de Caux.

  • Informations pratiques :
    LH Mobilité, 90 rue Gustave Brindeau au Havre (Seine-Maritime).
    Tous les renseignements sur le site dédié ou au 02 35 54 32 21 .

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.