Le Havre VIDEO. Football, Ligue 2. Au Havre, le triste spectacle des « supporters » de Lens

Le match Le Havre-Lens (victoire du Hac, 2-0), au Stade Océane, a été émaillé d'incidents, samedi 30 janvier 2016. Des sièges des tribunes ont notamment été arrachés.

Mise à jour : 31/01/2016 à 20:57 par La Rédaction

Dernière minute. Lire aussi. Début de polémique après les incidents lors du match de football, Le Havre-Lens, en Ligue 2… sur les conditions d’accueil des supporters au Stade Océane.

Tensions, lors du match de football entre le Hac et l’équipe de Lens, au Stade Océane du Havre (Seine-Maritime), samedi 30 janvier 2016. La rencontre a été marquée par plusieurs incidents. Des supporters de Lens, venus massivement soutenir leurs joueurs, ont notamment arraché des sièges (environ 80 !), qu’ils ont jeté sur la pelouse. À l’issue du match, les supporters du Havre ont dû quitter le stade sous la protection de CRS.

Score final : 2-0

Sur le plan sportif, Le Havre a battu Lens. Score final : 2-0, avec une ouverture du score de Ghislain Gimbert à la 14e minute, puis un but d’Alexandre Bonnet à la 83e. Le club de Normandie peut toujours rêver de Ligue 1.

Un match qui a cependant été émaillé d’incidents. Déjà, avant le début de la rencontre, les supporters de Lens avaient été accueillis sous une étroite surveillance, après de premiers incidents à la sortie des bus. « Une grande tension » résume un policier à Normandie-actu. Les forces de l’ordre ont dû faire usage de gaz lacrymogène. Les supporters de Lens n’ont été autorisés à accéder aux tribunes qu’une demi-heure avant le coup d’envoi.

Un match sous haute tension

Il faut dire que depuis l’application de l’état d’urgence, au lendemain des attentats du vendredi 13 novembre 2015, les déplacements à l’extérieur des supporters sont strictement interdits. Difficile, cependant, pour les joueurs de Lens, de priver leurs supporters d’un match tant attendu. Les admirateurs des Lensois sont habitués à venir par centaines soutenir leur équipe.
Après plusieurs jours de réflexion, la préfecture de Seine-Maritime avait finalement accepté de faire une exception, en contrepartie d’un renforcement des mesures de sécurité aux abords, et dans le stade.

L’essentiel. Des incidents opposant des supporters de Lens et les forces de l’ordre ont eu lieu avant et lors du match Le Havre-Lens (2-0) lors de la 23e journée de Ligue 2 samedi 30 janvier 2016. Une demi-heure avant le match, un premier incident s’est produit avec un car de supporteurs lensois que « la police a eu du mal à canaliser », nécessitant le recours à des gaz lacrymogènes. Pendant le match, qui n’a pas été interrompu, des sièges (environ 80) ont été arrachés et jetés sur la pelouse depuis la tribune réservée aux fans lensois. À la mi-temps cette fois, un nouvel incident a eu lieu entre des supporteurs lensois, qui tentaient de sortir de leur zone réservée, et les forces de l’ordre qui se sont interposées avec l’usage de tonfas et à nouveau de gaz lacrymogènes. Trois supporteurs, dont l’un soupçonné d’avoir utilisé des fumigènes, ont été interpellés, auditionnés dans les locaux du stade, et relâchés. Il n’y a eu aucune garde à vue.  Mais des supporters de Lens auraient été identifiés sur les vidéos et pourraient être interpellés ces prochains jours.
Avant ce match, et par crainte que ne soit interdit le déplacement des supporteurs Sang et or, comme cela a souvent été le cas en France depuis l’instauration de l’état d’urgence, après les attentats parisiens de mi-novembre, l’Association nationale des supporters (ANS) et les associations lensoises et havraise avaient écrit à la préfète de Seine-Maritime, qui a accepté mercredi de ne pas interdire le déplacement.« Les supporters connaissent leurs droits et leurs devoirs. Ce ne sont ni des imbéciles, ni des délinquants. En citoyens responsables, ils comprennent les enjeux de sécurité publique et sont parfaitement disposés à convenir avec vos services d’un cadre de bonne organisation », expliquaient notamment les supporteurs dans ce courrier.

Des sièges jetés sur la pelouse

Au cours de la rencontre, la situation a néanmoins dégénéré après le premier but de l’équipe du Havre. Depuis la tribune visiteurs, des sièges, arrachés des gradins, ont été jetés sur la pelouse :

À l’issue du match, les supporters Lensois ont regagné leurs bus sous étroite surveillance. Et les supporters du Havre ont dû regagner le parking sous la protection des CRS.

À Caen (Calvados), en 2015, des incidents avaient eu lieu lors d’un match opposant les Caennais, en Ligue 1, et Lens.

> En 2013, au Havre, déjà… Des supporters de Lens avaient été placés en garde à vue, samedi 14 septembre 2013, après une bagarre avec… des Havrais, à l’issue d’une rencontre de Ligue 2 au Stade Océane.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.