Rouen Foire Saint-Romain, à Rouen. Les coulisses du déménagement des forains

Après une ultime réunion, jeudi 15 octobre 2015, un "accord" a été trouvé pour organiser le déplacement de la foire Saint-Romain sur la presqu'île de Waddington, à Rouen.

Mise à jour : 15/10/2015 à 22:39 par Fabien Massin

Au sortir de la 4e réunion, forains et élus réunis. (photo : Fabien Massin)
Au sortir de la quatrième réunion, jeudi 15 octobre 2015, forains et élus réunis. (Photo : Fabien Massin)

> Dernière minute : Exclusif. Les forains de la Saint-Romain à Rouen, refusent de monter les manèges

Il aura fallu une quatrième rencontre, entre les représentants des forains, la Ville de Rouen (Seine-Maritime), la Métropole Rouen Normandie et les services de la préfecture, pour aboutir à une sortie de crise tant attendue. Jeudi 15 octobre 2015, un protocole d’accord a été signé entre les trois parties prenantes, pour organiser la foire Saint-Romain sur l’esplanade Saint-Gervais (presqu’île de Waddington, là où sont organisés les concerts de la Région Haute-Normandie). Le fond de l’accord : la foire déménage dès cette année, à partir (normalement) du 23 octobre 2015… mais sera de retour sur les quais rive gauche dans huit ans, en 2023, dans un espace réaménagé et sécurisé. Mais un coup de théâtre est survenu à 18h. Malgré l’accord signé le matin, les forains ne souhaiteraient plus monter leurs manèges, selon des informations de Normandie-actu !

> Lire aussi. Feuilleton des forains, à Rouen. La situation en direct sur Normandie-actu

Retour de la foire sur les quais rive gauche, en 2023

> Ce qui s’est dit à la sortie de la réunion, jeudi matin :
Après d’ultimes réunions, une technique et l’autre avec les élus, le dénouement a pourtant été annoncé de concert par tous les acteurs, alors que, bien sûr, lors des précédents rendez-vous, ils étaient partis chacun par une porte différente.

Tout le monde est attaché à la foire, a déclaré Yvon Robert, maire de Rouen. Il y a eu des incompréhensions, des blocages. Mais, depuis 48 heures, il y a surtout eu de longs moments d’échanges, qui nous ont permis d’aboutir à cet accord, signé : l’organisation de la foire Saint-Romain sur l’esplanade Saint-Gervais, pour plusieurs années. Mais nous avons aussi compris le souhait et l’attachement des forains aux quais rive gauche. Ce besoin de rester sur ce qui est devenu le site historique, les quais rive gauche, nous l’avions sous-estimé. Il y a des inquiétudes que nous n’avions pas assez entendues. Donc nous prévoyons un retour de la foire rive gauche d’ici 2023, dans les conditions de sécurité requises. Un accord, c’est forcément un pas vers l’autre.»

« Nos excuses aux Rouennais »

Côté forains, Gérard Poetschke (association « défense de la foire Saint-Romain »), s’est également voulu conciliant :

On est conscient de la gêne occasionnée aux Rouennais. On a été débordé. Veuillez nous excuser. Nous allons essayer d’ouvrir la foire Saint-Romain à temps, le 23 octobre 2015. Certains forains n’ont peut-être pas encore compris le sens de l’accord, mais ce sera notre rôle de les convaincre. Nous n’avions pas bien mesuré l’importance des problèmes de sécurité sur les quais rive gauche. Mais on nous l’avait jamais si clairement expliqué avant. On a plus avancé ces deux derniers jours qu’en 10 ans.

Des engagements pour améliorer la foire

Frédéric Sanchez, président de la Métropole Rouen Normandie, a assuré que tout serait fait pour assurer la réussite de ce déménagement : « Dès la fin de la foire, en décembre, un groupe de travail sera mis en place pour améliorer les choses, et des aménagements supplémentaires interviendront l’an prochain. » Concernant ce groupe de travail, le protocole d’accord précise :

Il conviendra de mesures d’accompagnements dans un certain nombre de domaines : desserte en transports en commun ; capacité de stationnement ; promotion et actions de valorisation de l’événement.

Des hangars mis à disposition ?

Par ailleurs, une « commission de concertation pour la valorisation et l’aménagement de l’esplanade Saint-Gervais », sera créée :

Elle fera le bilan de l’édition 2015 et pourra définir les mesures d’adaptation complémentaires (sites des hangars 15, 16 et 23) qui pourraient être nécessaires pour les éditions suivantes sur l’esplanade Saint-Gervais.

Ensuite, mais alors là il s’agit d’un projet de près d’une décennie, il faudra préparer le retour de la foire sur les quais rive gauche. Pour cela, il faudra d’abord en passer par la réfection des trémies ferroviaires, sécuriser les accès, tout en tenant comptes des nouveaux aménagements sur les berges (espaces verts, mobilier, jeux pour enfants etc.). En revanche la capacité de la foire ne sera pas augmentée. La foire Saint-Romain 2023 comptera 204 métiers, pas plus. « Ce seront ceux de la foire actuelle, c’est notre engagement », a souligné Yvon Robert.

Le protocole d’accord :

[<a href="//storify.com/NormandieActu/en-direct" mce_href="//storify.com/NormandieActu/en-direct" target="_blank">View the story "En direct" on Storify</a>]

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.