Caen Fibre optique. 100% de foyers couverts à Caen, et 75% dans le Calvados, d'ici fin 2016

À Caen et dans le Calvados, la fibre optique gagne du terrain et se déploie. 100% des foyers de l'agglomération de Caen la Mer devraient être couverts en 2016. Explications.

Mise à jour : 20/09/2015 à 15:01 par Marjorie Janetaud

Le déploiement de la fibre avance dans le Calvados. ©DR
La fibre optique avance dans le Calvados. ©DR

Fin 2012, c’est un chantier immense qui a été lancé par le département du Calvados : le déploiement de la fibre optique. Vu comme un levier économique, le très haut-débit devrait arriver dans 75% des logements et des professionnels, d’ici fin 2016. Au total, 288 communes devraient être couvertes lors de cette première phase de déploiement. À terme, la couverture s’étendra à l’ensemble des communes.

169 millions d’euros pour le réseau

La conception, la réalisation et la commercialisation aux opérateurs de ce réseau public – pour l’instant, seul Coriolis commercialise la fibre – ont été confiées à l’opérateur Tutor. Pour les communes non couvertes par la première phase de déploiement et mal desservies en ADSL, le Département a opté pour la radio, une technologie « Wi-Fi Outdoor »  de dernière génération. Il s’agit d’émetteurs mis en place sur des points hauts permettant à l’utilisateur disposant d’un récepteur, un accès sans fil à un haut débit performant. Un complément satellite permettra de traiter les situations les plus isolées ou les plus difficiles.
La réalisation du réseau Fibre Calvados a coûté 169 millions d’euros pour les trois phases, dont 65 millions de participation publique répartis entre le Département du Calvados, la Région, l’État et le Feder (Fonds européen de développement régional).

Le calendrier des secteurs desservis par la Fibre Calvados avant la fin 2015 :

• Depuis le 12 septembre 2015  : Cabourg, Douvres-la-Délivrande, Houlgate et Langrune , soit 20 communes et 28 000 logements couverts
• Octobre 2015 : Bayeux, Cagny, Creully, Évrecy, Merville-Franceville, Ouistreham, soit 24 communes et 24 000 logements couverts
• Décembre 2015 : Dives-sur-Mer, Falaise, Honfleur, Pont-l’Évêque, Port-en-Bessin, Ranville, Saint-Gatien-des-Bois, Troarn, Vire, Ver-sur-Mer, soit 49 communes et 36 000 logements couverts.

Les exceptions : Caen la Mer et Coeur Côte Fleurie

Le déploiement du très haut-débit lancé et financé par le Département ne concerne pas la Communauté de communes Coeur Côte Fleurie, ni Caen la mer.
À Deauville et dans toute la communauté de communes Coeur Côte Fleurie, le très haut-débit pour 100% de la population est arrivé très tôt. C’est l’une des premières collectivités de France à proposer la fibre. Les travaux ont été réalisés entre décembre 2010 et mars 2012 par Tutor Côte Fleurie.
À Caen et dans son agglomération, c’est Orange qui est en charge du déploiement de la fibre optique. L’opérateur annonce que : « Caen sera l’une des 9 premières villes françaises 100% fibre d’ici fin 2016. Tous les acteurs de ces villes, grand public, professionnels et entreprises seront alors éligibles à la fibre Orange.»

Sur la totalité de l’agglomération de Caen la Mer, environ 40 000 foyers peuvent accéder à la fibre optique de bout en bout (FTTH). À Caen, plus de 32 000 foyers sont couverts. À Hérouville Saint-Clair, ce sont 6 000 foyers qui peuvent d’ores et déjà accéder à la fibre optique. Sur les communes de Saint-Contest, Cambes-en-Plaine et Villons-les-Buissons, plus de 2000 foyers sont éligibles à la fibre optique.

Votre logement est-il éligible ?

Orange est en charge du déploiement de la fibre optique sur la Communauté d’agglomération Caen la Mer, mais les réseaux sont accessibles à tous les fournisseurs d’accès internet.

Conformément à la législation, les réseaux fibre déployés par Orange sont accessibles à l’ensemble des fournisseurs d’accès internet opérant en France. Le réseau Orange est « mutualisable ». De ce fait, il permet à chaque opérateur (SFR, FREE, Bouygues…) qui le souhaite d’y commercer ses offres »

Pour savoir si un logement peut être raccordé à la fibre, il suffit de se rendre sur le site internet des différents fournisseurs d’accès pour faire un test d’éligibilité. C’est aussi l’occasion de comparer les tarifs qui varient d’un fournisseur à l’autre. Certains peuvent aussi proposer la gratuité du raccordement, surtout au début. À noter que dans les immeubles, la fibre optique ne peut arriver dans les appartements que lorsque le choix de l’opérateur a été voté en assemblée générale du syndic de copropriété. Une fois la box connectée, télévision, téléphone, smartphone et tablette peuvent fonctionner simultanément dans un même logement sans aucun problème. De nouveaux usages s’offrent aux bénéficiaires. Quant à ceux qui souhaitent conserver le haut-débit, Orange assure qu’il ne sera pas supprimé même si 100 % des foyers sont couverts par la fibre. En France, c’est l’objectif que s’est fixé le gouvernement d’ici 2022.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.