Rouen Faire du vélo à Rouen ? Mission parfois délicate ! La vidéo qui fait peur

Sur YouTube, un cycliste de Rouen a posté une vidéo intitulée "Vélo à Rouen, question de priorité", qui compile des scènes délicates de cohabitation avec les voitures et les bus.

Mise à jour : 02/03/2015 à 15:12 par Fabien Massin

Pas facile, la vie de cycliste en ville, comme le montre un rouennais dans une vidéo postée sur You Tube vendredi 20 février 2015. (photo caputure d'écran You Tube).
Pas facile, la vie de cycliste en ville, comme le montre un Rouennais dans une vidéo postée sur YouTube, vendredi 20 février 2015. (Photo capture d'écran YouTube).

Vendredi 20 févier 2015, un cycliste de Rouen (Seine-Maritime) a posté une vidéo intitulée Vélo à Rouen, question de priorité. Caméra embarquée, il a filmé des scènes de ses trajets en ville. Le résultat est édifiant…

La vidéo postée par le cycliste de Rouen :

Difficile cohabitation avec les automobilistes

Dès le début du petit film de 12 minutes, le ton est donné : « Pourquoi si peu de gens osent-ils le vélo en ville… quelques éléments de réponses. » Ces réponses, on les découvre au guidon de son vélo, et à travers les différentes situations rencontrées dans le centre-ville de Rouen. Et celles-ci ne manquent pas. Jouer des coudes avec les voitures est le lot quotidien du cycliste urbain, que ce soit aux carrefours, sur les giratoires, les petites rues ou les pistes cyclables, qui ne semblent pas – loin s’en faut – être une garantie de sécurité pour les deux-roues non motorisés.

Rester zen…

Parfois, le cycliste interpelle des automobilistes fautifs, qui se rendent alors compte de leur comportement, et s’en expliquent avec plus ou moins de bonne foi… À une automobiliste qui fait une manœuvre sur une piste cyclable, il lance avec humour : « Ah, il est beau ton vélo ! » « Zen, soyons zen, du sang froid », ajoute en commentaire le cycliste, dans les scènes les plus délicates.

« La vérité ? Vous êtes trop près ! »

Puis, dans sa cohabitation avec les voitures, il raconte avoir changé de stratégie : « Forcément, après en avoir subi des dizaines (Ndlr : de priorités non accordées ou encore de passages forcés)… » On le voit alors tenter le passage en force, et la confrontation, forcément inégale et dangereuse, avec les automobilistes. Il va, exprès, jusqu’au choc, tape sur les carrosseries. « La vérité ?, explique-t-il, si je peux taper, c’est que vous êtes trop près. » Toutefois, bon camarade avec les conducteurs, il reconnaît en fin de film que beaucoup font attention aux vélos, « même si c’est parfois limite »…

 

Fabien Massin
Journaliste à Normandie-actu - Twitter
Localité(s) :
Rouen, 76

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.