Estuaire de Seine : ça brûle !

Mise à jour : 21/04/2011 à 15:21 par Doris Le Mat-Thieulen

Estuaire
C’est un phénomène régulier dans l’estuaire de la Seine en période de printemps. Des incendies criminels sont allumés dans les gabions. On y brûle des pneus, du câblage et des bidons de plastique qui incendient les roseaux secs. «Cela cause surtout une fumée polluante et durable, dit Anne Leroy, présidente de l’association Écologie pour Le Havre. Les conséquences de tels incendies peuvent être véritablement fortes en ce qui concerne les atteintes de la bio diversité».

Pour lire la suite de ce papier, rendez-vous sur la page 20 de notre feuilleteur en page d’accueil.