Caen Enfin une statue de Guillaume le Conquérant à Caen ? Des collectifs font pression

Pourquoi n'y a-t-il pas de statue de Guillaume le Conquérant, à Caen (Calvados) ? Le collectif « Bienvenue en Normandie » interpelle encore la municipalité, et poursuit le combat.

Mise à jour : 11/01/2016 à 15:53 par Marjorie Janetaud

A Falaise (Calvados), une statue de Guillaume le Conquérant a été érigée en 1851. (©Wikimedia)
À Falaise (Calvados), une statue de Guillaume le Conquérant a été érigée en 1851. (©Wikimedia)

Le célèbre duc de Normandie et roi d’Angleterre n’a pas de statue à Caen (Calvados), ville qu’il a pourtant fondée et où il a fait construire l’Abbaye-aux-Dames et l’Abbaye-aux-Hommes. Louis XIV place Saint-Sauveur, Du Guesclin place Saint-Martin, Jeanne d’Arc place de la Résistance… sont représentés, mais pas Guillaume le Conquérant. Un oubli ?

Le maire de Caen interpellé

Depuis de nombreuses années, les maires successifs ont été sollicités par Philippe Cléris du collectif Bienvenue en Normandie pour qu’enfin une statue de Guillaume le Conquérant soit érigée à Caen. L’idée ne semble pas être tombée aux oubliettes. Interrogé par Normandie-actu, il dit avoir eu un entretien récent avec Joël Bruneau, le maire de Caen, sur ce sujet :

J’ai eu une discussion avec Joël Bruneau, le 5 décembre 2015, pour lui parler de cette incongruité : le fait que Caen n’ait ni monument ni statue. Il m’a répondu qu’il y aurait un projet de monument pour représenter Guillaume le Conquérant dans l’espace public.

Une information que la Ville de Caen n’a pas confirmé à Normandie-actu, pour l’instant. Pour ce projet, Philippe Cléris verrait bien une statue équestre contemporaine représentant un moment particulier de la vie de Guillaume :

Ce moment où le jeune duc de Normandie de 19 ans, menacé de mort, s’enfuit de nuit tout nu de Valognes, enveloppé dans une couverture, chevauchant sans étriers un cheval au galop après avoir traversé le gué de la baie des Veys pour se réfugier du côté de Bayeux avant de s’envoler définitivement vers son grand destin.

Du Guesclin rebaptisé pour la Saint-Guillaume

La statue de Du Guesclin, à Caen, temporairement rebaptisée Guillaume Le Conquérant, par les collectifs "Bienvenue en Normandie" et "Nous sommes Guillaume". ©DR
La statue de Du Guesclin, à Caen, temporairement rebaptisée "Guillaume Le Conquérant", par les collectifs "Bienvenue en Normandie" et "Nous sommes Guillaume". ©DR

En attendant, les collectifs Bienvenue en Normandie et Nous sommes Guillaume, créés en septembre 2015 pour défendre un équilibre entre les territoires haut et bas-normands dans la grande région Normandie, se sont associés pour mener une action insolite, dimanche 10 janvier 2016, pour la Saint-Guillaume.

Nous allons recouvrir d’un calicot, sans détériorer évidemment la plaque de la statue de Bertrand Du Guesclin sur la place Saint-Martin, dans les fossés Saint-Julien !

Une « opération spéciale »que le collectif Bienvenue en Normandie a déjà menée en 2008. Pendant longtemps, Philippe Cléris a pris la statue du Breton Bertrand Du Guesclin pour une statue de Guillaume… Et il n’est sûrement pas le seul.

Quand j’étais enfant, je vivais à Flers (Orne) et ma grand-mère à Ouistreham Riva Bella (Calvados). Lorsque nous y allions, nous passions à l’époque par le centre-ville de Caen et devant la statue de Du Guesclin à laquelle je faisais coucou en croyant que c’était Guillaume le Conquérant. En arrivant à la fac de Caen, j’ai été très déçu d’apprendre que c’était le Breton Du Guesclin !

Cette statue équestre de Bertrand Du Guesclin a été érigée sur la place Saint-Martin en 1921. Elle a été réalisée par le sculpteur de Caen, Arthur Le Duc. Promu connétable à son retour d’Espagne, Du Guesclin arrivera à Caen en 1370. Après avoir vaincu une troupe anglaise, il s’installera au château de Caen, où il restera deux années.

Une vraie statue de Guillaume à Falaise

Pour voir un vrai monument de Guillaume le Conquérant, il faut aller à Falaise (Calvados), la ville où Guillaume le bâtard a vu le jour. Cette statue en bronze a été sculptée par Louis Brochet en 1851 et posée sur un piédestal en face du château et de l’Hôtel-de-Ville. Plus récemment, à l’occasion du 11e centenaire de la Normandie, en 2011, Saint-James, dans la Manche, a aussi érigé un monument en hommage à Guillaume le Conquérant.
Verra-t-on une statue en 2016, l’année que la Ville de Caen a baptisée « l’année Guillaume » à l’occasion du 950e anniversaire de la bataille d’Hatings ? Le collectif Bienvenue en Normandie y veille.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.