EDF prévoit de supprimer au moins 4 000 postes

Selon des sources syndicales d'EDF SA, l'entreprise prévoirait de supprimer au moins 4 000 postes sur trois ans, sans toutefois avoir recours à des licenciements. Explications.

Mise à jour : 16/01/2016 à 11:43 par La Rédaction

Illustration de l'article : EDF prévoit de supprimer au moins 4.000 postes sur trois ans sans licenciement, selon des sources syndicales à l'AFP
En Normandie, EDF emploie plusieurs milliers de personnes. (© AFP/Archives/CHARLY TRIBALLEAU)

Les syndicats avaient anticipé des suppressions de postes, chez EDF SA. Mais, finalement, les conséquences des difficultés chez le numéro 1 mondial de l’électricité risquent d’être plus importantes. Vendredi 15 janvier 2016, plusieurs sources syndicales ont en effet annoncé au moins 4 000 suppressions de postes, sur trois ans. Une réduction de l’effectif qui représente environ 6% de la masse salariale. L’entreprise ne devrait cependant pas avoir recours à des licenciements.

Des départs non remplacés

L’annonce doit être faite par EDF, jeudi 21 janvier, lors d’un comité central d’entreprise. Le géant de l’électricité devrait avoir recours à des non-remplacements de départs à la retraite ou des départs anticipés. Les syndicats tablent sur l’annonce de « 4 000 à 5 000 » suppressions de postes.
En décembre, les syndicats avaient déjà fait part d’un plan de suppressions de postes. 1 500 à 2 000 emplois étaient alors concernés par cette mesure, à laquelle s’opposaient les représentants du personnel. La direction s’est, pour l’heure, refusée à tout commentaire.

Avec AFP

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.