Le Trait En Seine-Maritime, appel au financement participatif, pour sauver des chats

L'association Aristraitchat, qui recueille des chats errants et abandonnés, au Trait et dans les environs, lance un appel au financement participatif pour mener à bien sa mission.

Mise à jour : 13/01/2016 à 19:28 par Sandra Beaufils

Aristraitchat recueille les chats abandonnés dans les rues et les proposent à l'adoption.
Aristraitchat recueille les chats abandonnés dans les rues et les proposent à l'adoption.

Un chat errant n’est pas un chat « heureux de retrouver sa liberté » : il est en danger ! C’est le message que tient à faire passer l’association Aristraitchat, au Trait, dans les Boucles de la Seine, à l’ouest de Rouen (Seine-Maritime). Pour relancer les dons nécessaires au fonctionnement de l’association, les bénévoles lancent un appel au financement participatif sur Internet. Il est ouvert jusqu’au 28 février 2016.

Aidez l’association à prendre soin des chats

La collecte est déjà à 40 % de son objectif mais les bénévoles doivent encore convaincre pour boucler le budget nécessaire sur le site My Major company. Au total, il faudrait 2 800 euros à l’association basée au Trait pour mener à bien son projet. Un budget qui devrait relancer les dons et donc se démultiplier !

Il est de plus en plus difficile aujourd’hui d’obtenir des dons. Les gens le font plus facilement si on leur donne quelque chose en échange : un stylo, un porte-clés…», explique Lucie Paroielle, membre active de l’association.

La jeune femme qui a rejoint l’équipe de bénévoles l’an dernier en donnant le biberon à toute une portée de chatons, ne compte pas ses heures pour convaincre le plus grand nombre à aider l’association. Mais encore faut-il acheter des objets publicitaires au nom de l’association… « Impossible quand on n’a pas de budget ». Surfant sur la vague du financement participatif, elle lance donc le projet sur Internet :

J’ai évidemment d’abord demandé de l’aide à mes proches mais il faut maintenant élargir cette collecte à toutes les personnes sensibles à la cause animale », indique Lucie Paroielle.

L’argent ainsi collecté servira donc à acheter des objets logotés au nom de l’association : stylos, porte-clés, magnets, peluches, mugs ou parapluies qui pourront ensuite être donnés en échange d’un don à Aristraitchat.

Si l’achat de ces objets est financé par le biais de cette collecte, les ventes seront donc 100 % au profit des animaux et l’argent ainsi collecté se démultipliera ».

Précisons que l’association étant reconnue d’utilité publique, tous les dons, y compris à l’occasion de ce financement participatif, sont déductibles des impôts. Et que les participants se verront, selon le montant de leurs dons, eux aussi, remettre ces objets publicitaires.

Campagne de stérilisation

Aristraitchat mène des campagnes de stérilisation pour contenir la population de chats errants au Trait et dans les environs.
Aristraitchat mène des campagnes de stérilisation pour contenir la population de chats errants au Trait et dans les environs.

L’association créée en 2010 compte actuellement près de 70 chats placés en familles d’accueil. Sauvés de la rue, ces chats sont proposés à l’adoption. Parallèlement, l’association s’engage dans une campagne de stérilisation afin de contenir ces populations de chats sans prédateur qui se reproduisent vite à l’état sauvage :

Nous ne voulons pas nous retrouver comme en Australie ou au Canada où des millions de chats errants envahissent les rues parce que le problème n’a pas été géré dès le départ… »

Ainsi,  tous les petits « sauvageons », ces chats nés en liberté au Trait ou dans les environs, qui n’ont pas l’habitude de l’homme, sont attrapés, stérilisés et relâchés. Et les chats abandonnés sont récupérés par les membres de l’association. Les animaux sont stérilisés et proposés à l’adoption pour qu’ils retrouvent la douceur d’un foyer.

La rue est un vrai danger pour ces chats abandonnés qui ont pris l’habitude de vivre dans une maison ou un appartement et qui se retrouvent seuls dehors ».

Au fil des rencontres avec le public, lors de foires à tout, marchés ou collectes dans les supermarchés, les bénévoles n’hésitent pas à donner des conseils aux propriétaires de chats pour que, eux aussi, fassent stériliser leurs animaux. Des solutions existent même pour ceux qui n’ont pas beaucoup de revenus… Toutes ces actions ne sont possibles qu’avec une forte mobilisation de tous. D’où l’importance de ce projet de financement participatif qui, les bénévoles l’espèrent, se clôturera le 28 février 2016 en ayant atteint voire même dépassé l’objectif !

Une équipe de passionnés se mobilise pour soigner au mieux les animaux recueillis.
Une équipe de passionnés se mobilise pour soigner au mieux les animaux recueillis.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.