Normandie. La nouvelle voiture qui flashe dans les deux sens, est une Dacia

Lors de la présentation du bilan de la sécurité routière de 2015, les forces de l'ordre du Calvados ont présenté leur nouvelle "arme" : une Dacia dotée d'un radar mobile.

Mise à jour : 17/02/2016 à 16:34 par La Rédaction

La Dacia Stepway est utilisée par la police pour flasher les automobilistes dans les deux sens (©Wikimedia Commons)
La Dacia Stepway est utilisée par la police et la gendarmerie pour flasher les automobilistes dans les deux sens (©Wikimedia Commons)

Les forces de l’ordre disposent, dans le Calvados, d’une Dacia Stepway. Dotée d’un radar mobile mobile, la voiture permet de flasher les véhicules « aussi bien par devant, que par derrière ».

Les radars mobiles mobiles, comment ça fonctionne ? Ces appareils embarqués dans des véhicules de police banalisés circulent dans le flot de circulation. L’automobiliste en excès de vitesse qui croisera cette voiture de police (ou de gendarmerie) roulant en sens inverse sera sanctionné. Quelques jours plus tard, il recevra par courrier son procès-verbal, indiquant l’heure, le lieu de l’infraction. Jusqu’alors, la verbalisation ne se faisait que par dépassement, lorsque l’usager de la route doublait par la gauche un véhicule des forces de l’ordre. Désormais, le même radar embarqué peut tout faire en même temps: flasher si on le double et flasher aussi ceux qui arrivent en face. Généralement, ce sont des Renault Mégane et des Peugeot 208 qui effectuent ces types de contrôle. Ce nouveau mode de sanction par approche est surtout utilisé sur le réseau secondaire, où la mortalité routière est de loin la plus élevée. Et cela pour des raisons techniques, également. Ce contrôle est en effet rendu inopérant en cas de glissières, muret séparant les deux chaussées, comme c’est le cas sur autoroute. Dès qu’il y a un obstacle de plus de 35 cm entre deux axes, les ondes de l’antenne radar située sous la plaque d’immatriculation avant de la voiture sont bloquées.

> Lire aussi : [Carte] Sécurité routière. En Normandie, où sont les radars double sens ?

Diversifier les outils

« L’objectif est de diversifier les outils mis au service de la police », a expliqué la préfecture du Calvados, lors de la présentation du bilan de la sécurité routière de 2015. Une voiture qui vient compléter le dispositif “anti-chauffards”.

En 2015, 35 personnes sont mortes sur les routes du Calvados. Un bilan noir. C’est plus que les trois années précédentes.  Il ressort de l’examen des 33 accidents mortels, ayant fait 35 victimes, que :
– 49% ont impliqué des véhicules seuls (16/33)
– 33% sont dus à l’alcool et/ou aux stupéfiants (11/33)
– 30% sont dus à un défaut de maîtrise du véhicule (10/33)
– 21% des conducteurs présumés responsables avaient un permis probatoire (7/33)
Les usagers vulnérables sont particulièrement touchés avec 10 jeunes de moins de 25 ans qui ont perdu la vie sur les routes.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.