Emploi en Normandie. Des dizaines de CDI chez Renault, le recrutement débute. Comment postuler

Le constructeur automobile, Renault, recrute 399 personnes en CDI, sur sept sites en France, dont Cléon et Grand-Couronne, en Seine-Maritime. Comment postuler ?

Mise à jour : 25/02/2016 à 19:22 par Fabien Massin

Renault embauche 399 personnes en CDI, dans 7 de ses sites français. Le recrutement a démarré, les candidatures peuvent être déposées en ligne. (photo d'illustration DR)
Renault embauche 399 personnes en CDI, dans sept de ses sites français. Le recrutement a débuté, les candidatures peuvent être déposées en ligne. (Photo d'illustration DR)

Le constructeur automobile, Renault, a lancé une campagne de recrutement, dans sept de ses sites industriels et logistiques français : Cléon, près d’Elbeuf (Seine-Maritime), Grand-Couronne (Seine-Maritime), Batilly (Meurthe-et-Moselle), Douai (Nord), Flins (Yvelines), Le Mans (Sarthe) et Maubeuge (Nord).

› Lire aussi : Emploi en Seine-Maritime. L’usine Renault de Cléon va embaucher 100 CDI

Des CDI pour tous les profils

Ces recrutements font suite aux 500 embauches en CDI dans les usines françaises du groupe en 2015, et font partie des 1 000 recrutements annoncés pour 2016 en France, dont la moitié aura lieu sur les sites industriels et logistiques français, précise la direction du groupe, dans un communiqué, mercredi 24 février 2016. Les postes proposés en CDI sur l’ensemble de ces sites industriels et logistiques concernent toutes les catégories professionnelles (ouvriers, techniciens, ingénieurs et cadres) et s’adresseront aussi bien à des jeunes diplômés qu’à des profils expérimentés, avec des diplômes allant du niveau CAP, BAC Pro ou BTS à BAC+5.

35 CDI chez Alpine. C’est une annonce qui a été faite jeudi 25 février 2016, en comité d’entreprise, dans l’usine Alpine de Dieppe (Seine-Maritime). Pour la production de la future Alpine de série, 35 embauches en CDI sont programmées. Selon Les Informations dieppoises, ces embauches se déclinent de la façon suivante : 15 opérateurs et 20 techniciens, qui « viendront compléter l’effectif de 235 salariés permanents de l’usine, qui compte également de nombreux intérimaires ». Le recrutement va débuter et devrait se conclure d’ici la fin mai 2016.
Une nouvelle qui réjouit le président de la Région Normandie Hervé Morin, qui s’en félicite dans un tweet.

Candidatures en ligne

Les postes spécifiquement recherchés : opérateurs, conducteurs d’installations, retoucheurs, électromécaniciens, techniciens de gestion de production, de maintenance ou de qualité fournisseurs, managers de fabrication, ou encore jeunes ingénieurs. Le recrutement a d’ores-et-déjà démarré. Les candidats peuvent postuler en ligne, sur la page emploi du groupe Renault. « Cette première vague sera suivie par d’autres sites dans les semaines à venir », assure la direction du groupe.

> Lire aussi. Un accord entre Renault et Nissan confirme la fabrication du nouvel utilitaire du constructeur japonais sur le site de Sandouville, près du Havre (Seine-Maritime). Explications.

Fabien Massin
Journaliste à Normandie-actu - Twitter

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.