DRM au Printemps de Bourges

Après Christine, l’année dernière, c’est un autre duo électro rouennais qui a séduit les jurys : Dead Rock Machine.

Mise à jour : 21/02/2012 à 17:47 par Joseph CANU

dead-rock-machine-cdavid-morganti-photo1.jpgQuel effet ça fait d’être sélectionné pour représenter la Haute Normandie aux découvertes du Printemps de Bourges ?
– Nous sommes évidemment très fiers de représenter la Haute Normandie aux découvertes, c’est pour nous une sorte de reconnaissance officielle de notre “travail”, et une occasion de nous produire dans le Cher dans d’idéales conditions.

- Comment vous étiez vous préparés à l’audition ?
– C’est la première fois que nous passons l’audition, les années précédentes nous n’étions pas pré-selectionnés.
L’audition a été pour nous l’occasion de monter un nouveau set et de nous entourer d’une équipe technique, avec laquelle nous avons travaillé dur pour pouvoir présenter un vrai “show” alliant son/lumière/ projection.

- Comment allez vous vous préparer à cette future date, et qu’en attendez vous ?
– Nous sommes actuellement en résidence à l’Abordage (Evreux) pour peaufiner le set. Notre souci premier est, comme à chaque date, de faire le meilleur concert possible et de rencontrer un nouveau public. Nous espérons que cette date au Printemps de Bourges nous permettra aussi de rencontrer des professionnels, managers, éditeurs ou tourneurs qui pourraient nous aider dans le développement du groupe.

- Comment définiriez vous votre genre musical ?
– Nous faisons de l’électro-Rock. Les artistes actuels qui nous influencent le plus sont LCD Soundsystem, The Rapture, Hot Chip, Crystal Castles, Phoenix…
Propos recueillis
par Thierry CHION

Dead Rock Machine : http://www.facebook.com/deadrockmachinemusic
Photo : David Morganti