Direct. Colère des agriculteurs en Normandie. Une manifestation à Rouen

Jeudi 28 janvier 2016, les agriculteurs poursuivent leur mouvement à Rouen (Seine-Maritime), à Caen (Calvados) et dans toute la Normandie. Ils ont déversé du fumier. En direct.

Mise à jour : 28/01/2016 à 18:20 par La Rédaction

Manifestation des agriculteurs à Rouen jeudi 28 janvier 2016 devant la Cité administrative. (Photo © Isabelle Villy/Normandie-actu)
Manifestation des agriculteurs à Rouen jeudi 28 janvier 2016 devant la Cité administrative. (Photo © Isabelle Villy/Normandie-actu)

Après une soirée sous tension à Caen (Calvados), mercredi 17 janvier 2016, les agriculteurs poursuivent leurs blocages, jeudi 28 janvier, en Normandie. Cette fois-ci, c’est à Rouen (Seine-Maritime) que des agriculteurs ont manifesté, bloquant les accès à la Cité administrative, en début de matinée.

> Notre article : Crise des agriculteurs. Une centaine de manifestants pour un blocage à Rouen

La situation en direct

18h. Levée des barrages en Normandie

En Seine Maritime, seul le barrage filtrant au lycée agricole d’Yvetot, au Nord de Rouen, est maintenu. Il devrait être levé demain, le vendredi 29 janvier 2016, vers 16h.
Dans le Calvados, la circulation est revenue à la normale. Aucune autre mobilisation n’a été annoncée, pour le moment. Le périphérique Sud de Caen, la porte de Paris et porte Pays d’Auge, fermés en chaussée extérieure, sont toujours fermés selon Bison Futé.
Dans la Manche, le barrage se lève sur l’A84. Le mouvement ne devrait pas se poursuivre, vendredi 29 janvier 2016.
Dans l’Eure et l’Orne, aucune route n’est bloquée, la situation est revenue à la normale.

En Normandie, les syndicats, qui disent « ne rien lâcher », préparent une prochaine table-ronde qui devrait avoir lieu avec les acteurs de la filière, ainsi que des représentants de l’État, d’ici le lundi 1er février 2016.
Vendredi 29 janvier 2016, aucun mouvement n’est pour l’heure programmé en Normandie. Des actions pourraient cependant avoir lieu devant des sites de transformation et de production agricole.

16h. Les agriculteurs quittent Rouen : barrage filtrant à Yvetot

Un barrage filtrant va être mis en place au rond-point du lycée agricole d’Yvetot, au Nord de Rouen (Seine-Maritime) par les agriculteurs. « Nous continuerons le mouvement jusqu’à ce que nous obtenions les changements demandés », explique un représentant des Jeunes agriculteurs de Seine-Maritime.

15h30. Des bennes de fumier déversées à Guilberville

Des bennes de fumier ont été déversées sur le rond-point de Guilberville (Manche). Le barrage devrait rester en place jusqu’à 21h sur l’A84. « La FDSEA de la Manche va suivre le mouvement des syndicats bretons. A priori, nous arrêtons le mouvement ce soir pour cette semaine », explique le syndicat à Normandie-actu. « Le mouvement pourra reprendre la semaine prochaine. »

À Guilberville (Manche), près de l'autoroute A 84, les agriculteurs ont déversé des bennes de fumier. (DR)
À Guilberville (Manche), près de l'autoroute A 84, les agriculteurs ont déversé des bennes de fumier. (DR)

12h. Retour à la normale à Rouen et à Caen

Après la mobilisation des agriculteurs, au cours de la matinée près de la Cité administrative de Rouen, un retour à la normale progressif est observé. Parmi les difficultés de circulation encore recensées, les quais rive gauche et l’avenue du Mont-Riboudet. Les manifestants devaient se rendre à la préfecture en milieu de journée.
À Caen, la circulation semble également s’améliorer. Point noir : le périphérique Sud de Caen, près de l’accès à l’autoroute A13 et les principales artères de la ville.

© Google Maps 2016
L'état de la circulation à Rouen et à Caen. (© Google Maps 2016)

11h. Des difficultés de circulation à Caen

D’importants ralentissements sont signalés à Caen (Calvados), durant une grande partie de la matinée, sur le périphérique Nord et Sud, mais également dans les principaux axes du centre-ville.

10h30. La cité administrative bloquée à Rouen

Une centaine d’agriculteurs bloquent la Cité administrative de Rouen (Seine-Maritime). Le bâtiment accueille notamment le centre des impôts. De nombreux fonctionnaires sont dans l’impossibilité de se rendre à leur bureau. Une trentaine de tracteurs se trouvent sur place. Du lisier et des pneus ont été déversés devant chaque entrée de la Cité administrative.
Un responsable aurait tenté de forcer un barrage, exhibant une carte bleu-blanc-rouge, avant de se faire refouler par des manifestants. Des salariés tentaient de rentrer par des portes plus discrètes mais étaient vite rejoints par des manifestants qui faisaient minutieusement le tour de la cité administrative. Par une petite porte, quelques employées ont pu rentrer mais d’autres ont dû rebrousser chemin, des agriculteurs ayant installé des fils barbelés. Les forces de l’ordre, présentes autour des immeubles, ne sont pas intervenues.
Les agriculteurs ont prévu de se rendre à la préfecture.

10h15. À Rouen, des blocages et des difficultés de circulation

Les agriculteurs se trouvent sur les quais rive gauche, près de la Cité administrative. La Ville de Rouen évoque « de grosses difficultés de circulation » sur les quais et le pont Boieldieu.

À Rouen (Seine-Maritime), les agriculteurs ont déversé du fumier devant la Cité administrative. (Photo © Isabelle Villy/Normandie-actu)
À Rouen (Seine-Maritime), les agriculteurs ont déversé du fumier devant la Cité administrative. (Photo © Isabelle Villy/Normandie-actu)

10h. Le blocage reprend dans la Manche

Au niveau de Guilberville, dans la Manche, l’A84 est toujours bloquée, pour la deuxième journée consécutive.

9h15. Toujours des perturbations dans le Calvados

Les mobilisations ont faibli dans le Calvados, comme à Lisieux et à Caen, où les routes ont été dégagées malgré une nuit agitée. « Les manifestations peuvent reprendre très rapidement. Cela dépend des réponses que nous auront des acteurs de la filière (transformateurs, producteurs, etc…). Par la suite, les actions risquent de se concentrer sur eux », explique un représentant du FRSEA Normandie à Normandie-actu. « Une table-ronde entre l’État, les syndicats agricole, et les différents acteurs agricoles est prévu la semaine prochaine pour déterminer l’avenir de la filière. »
La Bretelle d’accès à l’A13 via le périphérique Sud de Caen est toujours fermée impliquant de fortes perturbations à Caen. La Porte de Paris et porte Pays d’Auge est fermées en chaussée extérieure selon Bison Futé.

8h. En Seine-Maritime, du fumier devant le centre des impôts

Au cours de la nuit, les agriculteurs ont déversé des pneus et du fumier devant le centre des impôts de Barentin (Seine-Maritime).

7h. L’accès au périphérique sud de Caen (Calvados) est bloqué

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.