Rouen Affaire Théo : nouveau rassemblement tendu à Rouen, 14 personnes interpellées

Vendredi 17 février 2017, le troisième rassemblement de soutien à Théo à Rouen a une nouvelle fois été marqué par des incidents. 14 personnes ont été interpellées.

Mise à jour : 18/02/2017 à 14:49 par Julien Bouteiller

(photo : E.A/Normandie-actu)
Le troisième rassemblement pour Théo a à nouveau dégénéré à Rouen, vendredi 17 février 2017. (photo : E.A/Normandie-actu)

Troisième rassemblement en moins d’une semaine à Rouen (Seine-Maritime) pour soutenir Théo. Vendredi 17 février 2017, à l’initiative du groupe Palestine Rouen-Lutte Intifada 76, une centaine de personnes se sont rassemblées au niveau de la station de tramway Saint-Sever, dès 18h, en solidarité envers le jeune qui aurait été victime de viol et de violences policières à Aulnay-sous-Bois, jeudi 2 février 2017.

Le mouvement a cependant une nouvelle fois dégénéré en violences et dégradations. En fin de soirée, la police a annoncé avoir procédé à l’ interpellation de 14 personnes.

> LIRE AUSSI : Débordements pendant les manifestations pour Théo à Rouen : à qui profite le mouvement ?

Un rassemblement sous haute surveillance

Un rassemblement qui se voulait cette fois calme et statique, assuraient les organisateurs sur la page Facebook de l’événement. En effet, le précédent rassemblement, mercredi 15 février 2017, avait dégénéré et s’était soldé par l’interpellation de 22 personnes pour diverses dégradations, dans le quartier Saint-Sever. Le premier rassemblement, samedi 11 février, avait également connu quelques débordements. Deux manifestants y avaient été interpellés.

Le rassemblement de vendredi était donc encore davantage encadré par les forces de l’ordre qui souhaitaient éviter tout nouveau débordement. Selon nos informations, certains bâtiments du quartier Saint-Sever ont reçu l’ordre d’évacuer par la police en prévision de la manifestation.

150 manifestants, des tensions et 14 interpellés

D’après la police nationale, le mouvement a regroupé environ 150 manifestants. La circulation des tramways a été interrompue et celle des lignes de bus passant par l’avenue de Bretagne déviée le temps de la manifestation.

Alors que le rassemblement a débuté par des prises de parole dans le calme, les premiers incidents ont éclaté vers 18h30. Des arrêts de bus et tramway ont été dégradés, des poubelles incendiées et des projectiles jetés en direction des policiers par des manifestants qui se sont déplacés le long de l’avenue de Bretagne puis ont remonté l’avenue de Caen.

La police a interpellé 14 personnes à l’issue de cette manifestation.

La manifestation pour Théo vire au chaos à Rouen.
Mercredi 15 février 2017, une centaine de personnes, principalement des jeunes, s’était réunie en soutien à Théo. Très vite, le mouvement a dégénéré. Des projectiles ont été jetés en direction des forces de l’ordre qui ont répliqué en répandant des gaz lacrymogènes. Plusieurs vitrines ont été brisées et des poubelles renversées et incendiées dans le quartier Saint-Sever. Au total, 22 personnes, dont dix mineurs, ont été interpellées à l’issue de ce rassemblement. Le compte-rendu du rassemblement, ici.

Le rassemblement du 17 février à revivre ci-dessous

Les commentaires sont fermés temporairement veuillez nous excuser.