Mont-Saint-Aignan Des bureaux producteurs d’énergie à Rouen

La fédération française du bâtiment a dévoilé son projet d'immeuble à Rouen. Il disposera d'une isolation renforcée, de vitrages performants ou encore de lampes basse consommation.

Mise à jour : 03/12/2012 à 18:07 par Joseph CANU

Disposant d’une réserve foncière à la Vatine, la FFB Rouen-Dieppe a initié le projet de construire un bâtiment de bureaux à énergie positive (Bepos). (photo En ACT achitecture)
Disposant d’une réserve foncière à la Vatine, la FFB Rouen-Dieppe a initié le projet de construire un bâtiment de bureaux à énergie positive (Bepos). (photo En ACT achitecture)

Lundi 3 décembre, à 14h30, la fédération française du bâtiment (FFB) Rouen-Dieppe a dévoilé son projet d’immeuble de bureaux, en extension de ses propres locaux situés 14 rue Georges-Charpak, à Mont-Saint-Aignan.
Il s’agit de construire un bâtiment de bureaux à énergie positive, c’est-à-dire qu’il produit de l’énergie qui serait ensuite revendue, une technologie appelée Bepos, C’est « très rare », confie Philippe Simon, le secrétaire-général adjoint de la (FFB) Rouen-Dieppe.

Toiture mi-végétale, mi-photovoltaïque

Le principe est simple : la Villavenir La Vatine disposera d’une isolation « hyper renforcée », de vitrages performants, de lampes basse consommation, mais surtout de panneaux photovoltaïques sur sa façade et sur le toit. Un toit partagé avec un large revêtement végétal.

« L’enjeu est de concentrer en un projet tous les messages de la profession et faire de ce lieu une vitrine de savoir-faire. L’objectif est triple : répondre aux enjeux environnementaux, promouvoir les métiers du bâtiment et former nos CFA et autres écoles d’architectures à ces nouvelles technologies », explique Philippe Simon.

Le prix de construction du bâtiment, « supérieur de 10 à 15% à celui d’une structure normale, en raison du coût des matériaux et de la mise en œuvre particulière, peux être rentabilisé en 15 ou 20 ans », indique enfin Philippe Simon.
« L’avantage principal, c’est que le chauffage est gratuit ! » Les travaux ont démarré le 1er octobre 2012 ; la livraison est prévue courant septembre 2013.

Plus d’infos sur www.villavenir.fr

Les travaux ont démarré le 1er octobre 2012 ; la livraison est prévue courant septembre 2013. (photo En ACT achitecture)
Les travaux ont démarré le 1er octobre 2012 ; la livraison est prévue courant septembre 2013. (photo En ACT achitecture)