Portrait. L'écrivaine, Edmonde Charles-Roux, est morte à 95 ans

Mercredi 20 janvier 2016, l'écrivain Edmonde Charles-Roux est morte, à l'âge de 95 ans. Prix Goncourt avec « Oublier Palerme », la femme de lettres a marqué la culture française.

Mise à jour : 21/01/2016 à 12:00 par La Rédaction

Illustration de l'article : L'écrivain Edmonde Charles-Roux, 95 ans, est morte
Edmonde Charles-Roux le 18 juillet 2014 à Marseille. (© AFP/Archives/BORIS HORVAT)

L’écrivain Edmonde Charles-Roux est décédée, mercredi 20 janvier 2016, à Marseille (Bouches-du-Rhône), annonce l’Académie Goncourt. L’auteur d’Oublier Palerme avait 95 ans.

Un bébé cosmopolite

En raison de la carrière de diplomate de son père, François, Edmonde Charles-Roux a vécu, au gré des affectations professionnelles de ce dernier, à Londres, Istanbul, Saint-Petersbourg, Le Caire, Prague. Le bébé cosmopolite posera ses valises à Rome, où elle vivra pendant huit ans avec sa famille. Elle y fera une bonne partie de ses études au lycée Chateaubriand.

Engagée dans la Résistance

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, Edmonde Charles-Roux prépare un diplôme d’infirmière. « Volontaire, la voilà bientôt affectée dans un corps d’ambulancières, dans une unité de la Légion étrangère, l’éphémère 11e régiment étranger d’infanterie », rapporte Le Monde. De retour à Marseille, la future écrivaine s’engage dans la Résistance, assurant des transports clandestins et intégrant le réseau Brutus.

Rédactrice en chef de Vogue

Après avoir officié en tant qu’infirmière, Edmonde Charles-Roux, au lendemain de la guerre, devient journaliste :

Elle passe deux ans à la rédaction de Elle (1947-1949), avant de travailler à l’édition française du journal Vogue (1950). Elle en devient rapidement rédactrice en chef, succédant à Michel de Brunhoff. Elle y impose très vite sa marque, tant dans la maquette et la mise en pages que le contenu. Sur 70 pages, elle en assigne 30 à la mode et autant à la culture », indique Le Monde.

Audacieuse et en avance sur son temps, Edmonde Charles-Roux bouscule les codes de la presse féminine. En 1966, elle quittera l’hebdomadaire, après avoir voulu imposer en couverture une femme de couleur.

Élue à l’Académie Goncourt

Cette même année, elle publie Oublier Palerme, inspiré d’un fait divers auquel elle avait assisté dans sa jeunesse en Sicile. Elle décrochera le Goncourt. Dix ans plus tôt, elle avait contribué, aux côtés de Maurice Druon, à l’écriture de la saga historique, Les rois maudits. Elle épouse Gaston Defferre, maire de Marseille, en 1973, après avoir entretenu une relation clandestine avec l’homme politique.
Le 13 septembre 1983, elle est élue à l’Académie Goncourt : elle contribuera à dépoussiérer l’institution. En 2002, elle était devenue président du Goncourt. Elle démissionnera en 2014, à l’âge de 94 ans au profit de Bernard Pivot.
Edmonde Charles-Roux laisse derrière elle de nombreux textes : Elle, Adrienne (1971), L’Irrégulière ou Mon itinéraire Chanel (1974), la biographie d’Isabelle Eberhardt (1877-1904), Le Temps Chanel (1979).

Avec AFP

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.