Tourouvre Dans l'Orne, victime d'une escroquerie, SNA a six mois de sursis. 117 emplois en jeu

Victime d'une escroquerie, la société SNA de Tourouvre (Orne) a été placée en redressement judiciaire. L'entreprise, qui emploie 117 salariés, a six mois pour s'en sortir.

Mise à jour : 05/10/2015 à 18:48 par Arnaud Truchet

L'entrepris SNA a été victime d'une arnaque cet été. Elle a été placée en redressement judiciaire. (Photo : SNA/Patrick Forget)
L'entreprise SNA a été victime d'une arnaque, au cours de l'été 2015. Elle a depuis été placée en redressement judiciaire. (Photo : SNA/Patrick Forget)

Six mois pour se relancer. C’est le défi que doit surmonter l’entreprise SNA, spécialisée dans le pressage de CD/DVD et dans l’assemblage de panneaux photovoltaïques. Jeudi 17 septembre 2015, la société a été placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce d’Alençon. La raison de ses difficultés économiques ? Une gigantesque arnaque, déplore la direction. Située à Tourouvre, près de Mortagne-au-Perche (Orne), la société emploie 117 salariés.

Victime d’une escroquerie

Pour la direction de l’entreprise, contactée par Normandie-actu, les difficultés financières de la SNA auraient deux causes. La société aurait été victime d’une importante escroquerie, en juillet 2015 :

Nous avons été victimes d’une fraude aux panneaux solaires, en juillet. Une bande très organisée, localisée en Grande-Bretagne, s’est faite passer pour un promoteur immobilier de renom et nous a commandé des panneaux solaires. Des échanges quotidiens, des garanties bancaires, des preuves de virements… tout était faux. Nous avons livré des panneaux et n’avons jamais été payés. », explique un responsable à Normandie-actu.

Cette mésaventure aurait, selon la direction, fragilisé les comptes de la société. Et, en parallèle, une condamnation de l’entreprise par le conseil des prud’hommes aurait aggravé la situation.
Cependant, la direction reste confiante. Ses activités dans le pressage de CD et DVD, cœur d’activité de l’entreprise SNA, pourraient lui permettre de remonter la pente :

L’activité est soutenue dans ce domaine. Le dernier trimestre est favorable à l’activité, les coffrets pour Noël sont en préparation. En parallèle, la procédure de redressement va permettre à la société SNA de se réorganiser afin d’obtenir un plan de continuation.

Lundi 16 novembre 2015, une réunion est prévue pour faire un premier bilan. Reste à savoir si ces six mois de répit lui permettront de s’en sortir.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.