Villers-Bocage Dans le Calvados, une voiture bélier pour cambrioler le magasin de motos

Dans la nuit du mardi 14 au mercredi 15 juillet 2015, un magasin de motos a été la cible de cambrioleurs, à Villers-Bocage (Calvados). La porte a été défoncée à la voiture bélier.

Mise à jour : 15/07/2015 à 12:54 par La Rédaction

Le camion, qui aurait été volé dans l'Eure, aurait été utilisé par les malfaiteurs pour fracturer la porte blindée du magasin de motos. (Photo : La Voix-Le Bocage)
Le camion, qui aurait été volé dans l'Eure, aurait été utilisé par les malfaiteurs pour fracturer la porte blindée du magasin de motos. (Photo : La Voix-Le Bocage)

Un magasin de motos de Villers-Bocage (Calvados), à une vingtaine de kilomètres de Caen, a été victime d’un spectaculaire cambriolage, dans la nuit du mardi 14 au mercredi 15 juillet 2015, relate La Voix-Le Bocage. La porte blindée de l’enseigne MX-Trème a été défoncée à l’aide d’un voiture bélier, un fourgon projeté par les malfaiteurs.
Alors qu’en mai 2015, trois motos – pour un montant de près de 8 000 euros – avaient été dérobées lors d’un précédent cambriolage, cette fois-ci, les cambrioleurs sont partis les mains vides. L’alarme et les caméras de vidéosurveillance, récemment installées, auraient fait fuir les voleurs, estime le gérant.

Un camion volé dans l’Eure

Les dégâts matériels sont cependant importants. En début de matinée, mercredi 14 juillet, la cellule d’identification criminelle de Caen ainsi que les gendarmes se trouvaient sur place, indique l’hebdomadaire.
Un camion, immatriculé dans l’Eure et accidenté à l’avant, qui pourrait être celui utilisé par les cambrioleurs pour fracturer l’entrée, a été retrouvé à proximité du château de Villers-Bocage. Selon les informations de l’hebdomadaire, il aurait été volé près d’Évreux, la même nuit.
Avant la fin de l’année 2015, le gérant de l’enseigne doit déménager son magasin dans une nouvelle zone commerciale, à Villers-Bocage. « Nous mettrons l’accent sur la sécurité », assure-t-il.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.