Caen Coupe de France. Granville-Marseille, ces places vendues à prix d'or au marché noir

Le match des quarts de finale de la Coupe de France, Granville-OM, se joue à guichets fermés, jeudi 3 mars 2016. Pourtant, des places se vendent encore au marché noir. Témoignages.

Mise à jour : 03/03/2016 à 18:05 par Julien Bouteiller

Les supporters de Granville (Manche) passent par le marché noir pour obtenir des places pour le choc contre l'OM (Photo : © La Gazette de la Manche)
Les supporters de Granville (Manche) passent par le marché noir pour obtenir des places pour le choc contre l'OM (Photo : © La Gazette de la Manche)

> Lire aussi : Coupe de France. Vers un exploit historique pour Granville face à l’OM ?

Granville (Manche), club de CFA2, affronte l’Olympique de Marseille en quart de finale de la Coupe de France, jeudi 3 mars 2016, au stade d’Ornano de Caen (Calvados). Si les 22 000 places se sont arrachées en huit heures aux guichets des billetteries, certains supporters du petit club ne désespèrent pas de trouver un précieux sésame pour assister à la rencontre. Mais pour y parvenir, ils devront se tourner vers le marché noir qui fleurit sur les réseaux sociaux.

> Lire aussi : Coupe de France à Caen. 20 000 places vendues pour Granville-Marseille, en quelques heures. Notre article ici.

Des places de 10 à 120 euros !

Sur les pages Facebook de soutiens locaux de l’OM ou de l’US Granville, les demandes affluent presque autant que les propositions. Certains vendent leur place au prix d’achat (de 10 à 47 euros) pour cause d’empêchement de dernière minute. D’autres n’hésitent pas à en profiter pour faire un peu de bénéfices. « J’ai acheté ma place pour 20 euros et je la revends pour 30 parce que je ne peux finalement pas aller au match, alors je me console en récupérant un petit billet », explique à Normandie-actu un internaute caennais. Idem pour Manon, originaire de la banlieue de Caen qui a revendu sa place 30 euros alors qu’elle l’avait payée 27 euros à la billetterie. 
Les acheteurs potentiels se trouvent aussi confrontés à des revendeurs nettement moins scrupuleux qui cèdent à des prix exorbitants des places achetées, dans le seul but d’être écoulées au marché noir. Des tickets vendus entre 20 et 40 euros sont parfois proposés 120 euros sur les réseaux sociaux. Julien qui souhaitait aller voir le match avec des amis a été confronté au problème.

Sur certains sites, on trouve des places achetées à 14 euros qui sont revendues entre 50 et 60 euros. J’ai aussi vu une place achetée 29 euros qui était vendue pour 100 euros ! affirme-t-il. Des places qui ont pris 300% sur le marché parallèle.

La pratique est évidemment illégale, mais pas de quoi stopper la vente entre particuliers.

Les revendeurs assument

Un de ces négociants du marché noir originaire de la Manche assume sous couvert d’anonymat : « On sait que ce genre d’événements attire beaucoup de monde et que les places se vendent très très vite. Pour ma part, j’ai réussi à en acheter une dizaine à environ 35 euros. Je l’ai revendue en deux jours entre 60 et 90 euros. Je sais que ça peut sembler cynique de se faire du beurre sur l’engouement des fans, mais je me dis que finalement, j’ai permis à des supporters d’aller voir le match. »
Pour ceux qui n’auraient pas pu acheter leur place de façon régulière ou sur le marché noir, le match est retransmis sur la chaîne Eurosport et sera diffusé notamment dans différentes salles et établissements de Granville et Caen.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.