Rouen Concerts gratuits à Rouen et festival Beauregard, près de Caen. Finie la concurrence

Face à la concurrence sportive de l'Euro de foot, le festival Beauregard et les concerts gratuits de la Région, à Rouen, ne vont plus se dérouler le même week-end, en juillet 2016.

Mise à jour : 21/10/2015 à 18:50 par Thierry Chion

Beauregard tombe traditionnellement le premier week-end de juillet. (Photo Thierry Chion)
Le festival Beauregard à Hérouville Saint-Clair, près de Caen (Calvados), tombe traditionnellement le premier week-end de juillet 2015. (Photo : Thierry Chion)

Les concerts gratuits de la Région Haute-Normandie, à Rouen (Seine-Maritime), et le festival payant de Beauregard, à Hérouville Saint-Clair, au nord de Caen (Calvados) ne seront plus concurrents en 2016 ! Face à la menace de l’Euro de football, le Conseil régional de Haute-Normandie a préféré décaler sa manifestation d’une semaine.

Du 7 au 10 juillet 2016, à Rouen

Dans le cadre de la fusion des deux Régions et compte tenu de la Coupe d’Europe de football organisée en France à cette période, les Concerts gratuits de la Région Haute-Normandie se dérouleront du 7 au 10 juillet 2016, après la fin de l’année scolaire fixée au 5 juillet 2016. La décision de reconduire ces concerts avait été prise le 12 octobre 2015, lors de l’assemblée plénière de la Région. Afin de ne pas concurrencer l’événement voisin, ce rendez-vous tombera une semaine après le festival Beauregard.
Cette harmonisation de dates permettra aux deux événements de jouer plus sereinement leur carte musicale face aux matches de football qui s’annoncent naturellement très suivis.

Les concerts gratuits de la Région attirent habituellement des foules. (Photo Thierry Chion)
Les concerts gratuits de la Région attirent habituellement des foules. (Photo Thierry Chion)

Ne pas fragiliser les équilibres économiques

« En 2014 et 2015, le festival Beauregard et les Concerts gratuits de la Région ont connu tous deux un grand succès. Avec l’Euro de football, organisé en France, il était important pour nous de ne pas fragiliser les équilibres économiques. Nous souhaitons aussi encourager l’usage des transports publics pour assister à ces beaux événements populaires normands », commentent Nicolas Mayer‐Rossignol et Laurent Beauvais, présidents des Régions Haute et Basse-Normandie.
Ainsi, les Régions travaillent actuellement à la mise en place d’un dispositif incitatif pour favoriser les transports en commun lors de ces événements culturels. Un tarif promotionnel à cinq euros pourrait être proposé à bord des TER au départ de Rouen et de Caen.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.