Le Havre Un quartier bouclé au Havre après une fausse alerte au colis suspect

Un colis suspect a été repéré dans une rue passante du centre-ville du Havre, vendredi 17 février 2017. Le quartier a été bouclé mais il s'agissait d'une fausse alerte.

Mise à jour : 17/02/2017 à 14:10 par Valentine Godquin

Une valise type attaché-case a été repéré, dans la rue Victor-Hugo, au Havre. Le périmètre est bouclé. (Photo : ©VG/Normandie-actu)
Une valise type attaché-case a été repérée dans la rue Victor-Hugo, au Havre, vendredi 17 février 2017. Le périmètre a été bouclé le temps de l'intervention des démineurs. (Photo : ©VG/Normandie-actu)

Dernière minute. Peu avant 14h, la police a annoncé la fin de l’alerte au colis suspect et la levée du périmètre de sécurité. Il s’agissait d’une fausse alerte.

Vendredi 17 février 2017, vers 12h, un colis suspect a été signalé aux forces de l’ordre, rue Victor-Hugo, dans le centre-ville du Havre (Seine-Maritime). Une partie de la rue a été fermée à la circulation. Des démineurs se sont rendus sur place.

Un attaché-case verrouillé

Selon les premiers éléments recueillis sur place, il s’agissait d’une valise type attaché-case, retrouvée au pied d’un horodateur, rue Victor-Hugo, à quelques mètres de la place du Chillou. Le périmètre a été bouclé vers 12h à la circulation.

Les effectifs sur place n’ont pas pu contrôler le contenu du sac, qui était verrouillé, indique une source judiciaire à Normandie-actu. Les démineurs ont été contactés et ont analysé les images des caméras de vidéosurveillance, avant de procéder à une intervention.

Périmètre de sécurité

Le temps de l’intervention, il était impossible de circuler dans la rue Victor-Hugo, entre la rue Edouard-Larue, et la place du Chillou. Les véhicules et piétons étaient réorientés vers d’autres axes de circulation. Selon les forces de l’ordre, des commerçants auraient déjà remarqué la présence de ce sac dans la rue, à l’ouverture des boutiques, vers 10h.

Peu avant 14h, la police nationale a finalement annoncé sur son compte Twitter qu’il s’agissait d’une fausse alerte. Le périmètre de sécurité a été levé.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.