Rouen Carte interactive. L'enfer des nids-de-poule à Rouen

Chaque hiver, la neige et le gel dégradent l'état de la voirie rouennaise. Opérations régulières ou ponctuelles, la ville veut boucher les trous. Tour d'horizon des nids-de-poule.

Mise à jour : 22/02/2013 à 18:10 par La Rédaction

 

Chaque année (photo : Julien Sureau).
Chaque année, des nids-de-poule apparaissent sur les routes rouennaises. Un vrai problème pour les conducteurs (photo : Julien Sureau).

C’est la hantise de l’automobiliste. Être secoué brutalement, voir son pneu exploser soudainement… Les nids-de-poule sont légions à Rouen et il faut parfois faire preuve d’équilibrisme pour les éviter. La ville le sait. Cette année encore, elle met en place un dispositif spécial pour réparer rapidement. Dans l’urgence même. Sur les voies les plus fréquentées.

« Les trous font une taille de 1 à 3 m2, indique Bernard Dutheil, chef de service à la Direction des espaces publics et naturels. Les nids-de-poule se forment à cause du gel et du dégel. » Dans les faits, l’eau s’infiltre généralement dans une chaussée déjà abîmée. La variation des températures – en dessous puis au dessus de 0°C – fait éclater progressivement l’asphalte.

4 tonnes à 180° C

Tout au long de l’année, une équipe de quatre agents – et deux caissons à enrobé (le récipient reste à 180°C et peut contenir jusqu’à 2,5 tonnes de liquide) – circule dans les rues de l’agglomération. Notons que la régie de Rouen s’approvisionne près de Gournay-en-Bray, dans une centrale à enrobé. Une station fermée un mois chaque année (du 20 décembre au 21 janvier).

« C’est un vrai métier, note le fonctionnaire. Les techniciens découpent un carré autour du trou, rabotent la surface et posent un joint. C’est très particulier. »

L’équipe spécialisée opérait jeudi 21 février au matin, dans le quartier Croix de Pierre à Rouen et place Pilavoine. Dans l’après-midi, les techniciens soignaient la rue Jean Texcier. «Nous intervenons généralement en urgence, a indiqué Bernard Dutheil. Nos services signalent les lieux les plus dangereux et les plus roulants. Des particuliers aussi nous alertent. »

Le boulevard des Belges « soigné » la semaine prochaine

Dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 février, la ville a mis en place une opération spéciale sur les quais de Seine, rive droite. De 22 heures à 4 heures, ce sont en effet six personnes qui « ont tiré l’enrobé » et déversé quatre tonnes sur la route.

« Il s’agit d’opérations ponctuelles sur des axes structurants », explique le chef de service. Une campagne similaire aura lieu la semaine prochaine – même jour même heure – boulevard des Belges et rue d’Harcourt.

En 2012, la ville de Rouen a rebouché près de 3 000 trous. Une quantité chaque année en progression. Comme le budget alloué à la voirie : un million d’euros l’an dernier.

Un site interactif pour signaler les nids-de-poule ?

Le saviez-vous ? Les canadiens ont mis au point un site internet, compatible sur iPhone qui permet aux utilisateurs de repérer les nids-de-poule sur un itinéraire précis et de signaler les nids-de-poule aux autres conducteurs. Pratique, le site recense actuellement près de 1 050 nids-de-poule. Les Rouennais auront-ils la même chose un jour ? En attendant, découvrez ci-dessous notre “Google maps” des nids-de-poule.

Vous avez repéré un nid-de-poule à Rouen ? Signalez-le dans les commentaires et nous l’ajouterons à la carte !


Afficher Trop de nids-de-poule dans les rues de Rouen ? sur une carte plus grande

  • Infos pratiques :
    Vous avez un nid-de-poule à signaler ? Vous pouvez contacter Allô Rouen Espaces publics au 02 35 08 87 45.