[Carte] En Normandie, 346 communes de moins depuis le 1er janvier 2016

Des dizaines de communes, en Normandie, ont décidé de fusionner, au 1er janvier 2016, pour répondre aux baisses des dotations de l'État. Le nouveau paysage régional.

Mise à jour : 07/01/2016 à 16:12 par Valentine Godquin

De nombreuses communes nouvelles sont nées au 1er janvier 2016, en Normandie. (Photo : ©Fotolia)
De nombreuses communes nouvelles sont nées au 1er janvier 2016, en Normandie. (Photo : ©Fotolia)

S’unir pour être plus fort. Avec la réforme territoriale, nombreuses sont les communes françaises à s’être interrogées sur le bien-fondé de fusions en communes nouvelles. En Normandie, cette question a attiré bon nombre de collectivités qui ont fait le choix de fusionner pour trouver une réponse à la baisse des dotations de l’État. Du mariage à deux à la fusion entre membres d’une intercommunalité, ces démarches de longue haleine entre élus ont permis à la Normandie de passer de 3 231 communes à 2 885, avec la création de pas moins 96 communes nouvelles, au 1er janvier 2016.
Une évolution qui ne devrait pas s’arrêter là, d’autres communes de la région gardant un œil sur ses voisines, pour voir le déroulement de cette évolution, avant de passer le pas.

En Seine-Maritime

Le département de Seine-Maritime est celui qui rassemble le moins de communes nouvelles, dans toute la Normandie. Au 1er janvier 2016, six unions ont été enregistrées en préfecture, permettant au territoire de passer de 745 à 718 communes. La fusion la plus importante a eu lieu dans le canton de Dieppe, avec la réunion de pas moins de 18 communes en une seule, pour donner naissance à la commune du Petit-Caux.

- Le Petit Caux. Dans le canton de Dieppe, 18 communes se réunissent pour former une collectivité de 9 213 habitants
- Forges-les-Eaux. Canton de Gournay-en-Bray, fusion de deux communes pour un ensemble de 4 254 habitants
- Port-Jérôme-sur-Seine. Canton de Notre-Dame-de-Gravenchon avec quatre communes se fondant pour rassembler 9 733 habitants en une même entité
- Saint-Martin-de-l’If. Canton de Notre-Dame-de-Bondeville, quatre communes fusionnent autour de 2 087 habitants
- Rives-en-Seine. Canton de Notre-Dame-de-Gravenchon, avec trois communes fusionnant autour de 4 283 habitants
- Arelaune-sur-Seine. Deux communes s’unissent, pour 2 639 habitants

Dans l’Eure

Le département de l’Eure a vu 76 communes travailler ensemble, pour la création de 18 communes nouvelles. Dans le territoire environnant de Bernay, la plus grande commune nouvelle a été créée par la fusion de 16 communes, formant désormais Mesnil-en-Ouche. Au total, 617 communes composent le département de l’Eure, au 1er janvier 2016, contre 675, en 2015.

- Le Thuit-de-l’Oison. Canton de Bourgtheroulde-Infreville, trois communes concernées : Le Thuit-Signol, Le Thuit-Simer, Le Thuit-Anger
- Flancourt-Crescy-en-Roumois. Canton de Bourgtheroulde-Infreville, quatre communes concernées : Flancourt-Catelon, Bosc-Bénard, Crescy, Epreville-en-Roumois
- Sylvains-Lès-Moulins. Canton de Verneuil-sur-Avre, deux communes : Sylvains-Lès-Moulins, Villalet
- Sainte-Marie-d’Attez. Canton de Breteuil, trois communes : Dame-Marie, Saint-Nicolas-d’Attez, Saint-Ouen-d’Attez
- Marbois. Canton de Breteuil-Verneuil-sur-Avre, quatre communes : Chanteloup, Les Essarts, Le Chesne, Saint-Denis-du-Béhélan
- Amfreville-Saint-Amand : Canton de Bourgtheroulde-Infreville, deux communes : Amfreville-la-Campagne, Saint-Amand-des-Hautes-Terres
- Chambois. Canton de  Verneuil-sur-Avre, trois communes : Avrilly, Corneuil, Thomer-la-Sogne
- Mesnils-sur-Iton. Canton de Breteuil-Verneuil-sur-Avre, six communes : Condé-sur-Iton, Damville, Gouville, Manthelon, Le Roncenay-Authenay, Le Sacq
- Bourneville-Sainte-Croix. Canton de Bourg-Achard, deux communes : Bourneville, Sainte-Croix-sur-Aizier
- Clé Vallée d’Eure. Canton de Gaillon, trois communes : Ecardenville-sur-Eure, Fontaine-Heudebourg, La Croix-Saint-Leufroy
- Vexin-sur-Epte. Canton des Andelys, treize communes : Berthenonville, Bus-Saint-Rémy, Carhaignes, Cantiers, Civières, Dampsmesnil, Ecos, Fontenay-en-Vexin, Forêt-la-Folie, Fourges, Fours-en-Vexin, Guitry, Panilleuse, Tourny
- Le Lesme. Canton de Breteuil, deux communes : Guernanville, Sainte-Marguerite-de-l’Autel
- Grand Bourgtheroulde. Canton de Bourgtheroulde, trois communes : Bosc-Bénard-Commin, Bourgtheroulde-Infreville, Thuit-Hébert
- Breteuil. Canton de Breteuil, trois communes : Breteuil, Cintray, La Guéroulde
- Mesnil-en-Ouche. Canton de Bernay, 16 communes : Ajou, La Barre-en-Ouche, Beaumesnil, Bosc-Renoult-en-Ouche, Epinay, Gisay-la-Coudre, Gouttières, Grandchain, Les Jonquerets-de-Livet, Landepereuse, La Roussière, Saint-Aubin-des-Hayes, Saint-Aubin-le-Guichard, Sainte-Marguerite-en-Ouche, Saint-Pierre-du-Mesnil, Thevray
- Le Bosc-du-Theil. Canton du Neubourg, deux communes : Le Gros-Theil, Saint-Nicolas-du-Bosc
- La Baronnie. Canton de Saint-André-de-l’Eure, deux communes : Garancières, Quessigny
- Le Val d’Hazey. Canton de Gaillon, trois communes : Aubevoye, Sainte-Barbe-sur-Gaillon, Vieux-Villez

La Manche : 36 communes nouvelles !

Le département de la Manche affiche un nombre record de communes nouvelles, dans la région, avec la création de pas moins de 36 nouvelles collectivités. Ce travail d’union entre municipalités permet au département de passer de 601 à 516 communes répertoriées. Parmi ces fusions, l’une d’entre elles permet de créer la 4e ville la plus importante de Normandie, Cherbourg-en-Cotentin, qui compte 82 000 habitants.

Cherbourg-en-Cotentin, avec la communauté urbaine de Cherbourg comprenant Cherbourg-Octeville, Equeurdreville-Hainneville, Querqueville, Tourlaville et La Glacerie, soit 82 000 habitants
- Tessy Bocage, avec Fervaches et Tessy-sur-Vire
- Torigny-les-Villes, avec Torigni, Giéville, Guilberville, Brectouville
- Lessay avec Angoville-sur-Ay, Lessay
- Condé-sur-Vire avec Condé-sur-Vire et Le Mesnil-Raoult
- Moyon Villages avec Moyon, Chevry et Le Mesnil-Opac
- Grandparigny avec Chevreville, Martigny, Milly et Parigny
- Villedieu-Les-Poêles-Rouffigny, avec Villedieu-les-Poêles et Rouffigny
- Pontorson avec Pontorson, Macey et Vessey
- Gouville-sur-Mer avec Boisroger et Gouville-sur-Mer
- Le Parc avec Braffais, Plomb et Saint-Pience
- La Haye, avec Baudreville, Bolleville, Glatigny, La Haye-du-Puits, Mobecq, Montgardon, Saint-Rémy-des-Landes, Saint-Symphorien-le-Valois et Surville
- Montsenelle avec Coigny, Lithaire, Prétôt-Sainte-Suzanne et Saint-Jores
- Ducey-Les-Chéris, avec Ducey et Les Chéris
- Orval-sur-Sienne, avec Montchaton et Orval
- Saint-Jean-d’Elle, avec Saint-Jean-des-Baisants, Notre-Dame-d’Elle, Précorbin, Rouxeville et Vidouville
- Quetreville-sur-Sienne avec Quetreville-sur-Sienne et Hyenville
- Sainte-Mère-Eglise, avec Beuzeville-au-Plain, Chef du Pont, Ecoquenauville, Foucarville, Sainte-Mère-Eglise
- Thereval avec La Chapelle-Enjuger et Hebecrecon
- Bricquebec-en-Cotentin avec Bricquebec, Les Perques, Le Vretot, Le Valdecie, Quettetot, Saint-Martin-le-Hébert
- Gonneville-le-Theil, avec Gonneville et Le Theil
- Le Grippon avec Les Chambres et Champcervon
- Percy-en-Normandie avec Percy et Le Chefresne
- Romagny-Fontenay avec Romagny et Fontenay
- Vicq-sur-Mer avec Cosqueville, Gouberville, Neville-sur-Mer et Rethoville
- Bourgvallées avec Gourfaleur, La Mancellière-sur-Vire, Saint-Romphaire, Saint-Samson-de-Bonfosse
- Buais-les-Monts avec Buais et Saint-Symphorien-des-Monts
- Le Teilleul avec Ferrières, Heussé, Husson, Le Teilleul, et Sainte-Marie-des-Bois
- Mortain-Bocage avec Bion, Mortain, Notre-Dame-du-Touchet, Saint-Jean-du-Corail et Villechien
- Sartilly-Baie-Bocage avec Angey, Champcey, Montviron et Sartilly (canton d’Avranches) et La Rochelle-Normande (canton de Bréhal)
- Marigny-le-Lozon avec Marigny et Le Lozon
- Saint-Hilaire-du-Harcouët avec Saint-Hilaire-du-Harcouët, Saint-Martin-de-Landelle, Virey
- Terre-et-Marais avec Sainteny et Saint-Georges-de-Bohon
- Sourdeval-Vengeons avec Sourdeval et Vengeons
- Carentan les Marais avec Angoville-au-Plain, Carentan, Houesville et Saint-Côme-du-Mont
- Picauville avec Amfreville, Cretteville, Gourbesville, Houtteville, Picauville et Vindefontaine

Calvados, déjà une division ?

Pour le Calvados, les communes nouvelles créées au 1er janvier 2016 se sont pour la plupart construites autour de communautés de communes telles que Vire, Vassy ou Le Bény-Bocage. 621 communes composent désormais le département, contre 705 auparavant.

Livarot-Pays d’Auge rassemble pas moins de 22 communes, venues de deux intercommunalités différentes, tandis que d’autres communes choisissent plutôt de s’unir uniquement avec une voisine. Enfin, d’autres projets sont déjà mis à mal, à l’exemple de Condé-en-Normandie qui, à peine créée autour de Condé-sur-Noireau, dans le sud du Calvados, voit déjà une de ses associées, Proussy, renoncer à la fusion, et demandant à la préfecture de valider son retrait de la commune nouvelle.

- Notre-Dames-d’Estrées-Corbon, avec Corbon et Notre-Dame-d’Estrées
- Colomby-Anguerny,  avec Anguerny et Colomby-sur-Thaon
- Valdallière, par le regroupement de l’ensemble des communes appartenant à la communauté de communes de Vassy, à savoir Bernières-le-Patry, Burcy, Chênedollé, Le Désert, Estry, Montchamp, Pierres, Presles, La Rocque, Rully, Saint-Charles-de-Précy, Le Theil-Bocage, Vassy et Viessoix
- Condé-en-Normandie, avec La Chapelle-Engerbold, Condé-sur-Noireau, Lénault, Proussy, Saint-Germain-du-Crioult et Saint-Pierre-la-Vieille
- Souleuvre-en-Bocage, avec l’ensemble des communes appartenant à la communauté de communes de Bény-Bocage, à savoir les 20 anciennes communes de Beaulieu, Le Bény-Bocage, Bures-les-Monts, Campeaux, Carville, Etouvy, La Ferrière-Harang, La Graverie, Malloué, Mont-Bertrand, Montamy, Montchauvet, Le Reculey, Saint-Denis-Maisoncelles, Saint-Martin-des-Besaces, Saint-Martin-Don, Saint-Ouen-des-Besaces, Saint-Pierre-Tarentaine, Sainte-Marie-Laumont et Le Tourneur
- Valorbiquet, avec La Chapelle-Yvon, Saint-Cyr-du-Ronceray, Saint-Julien-de-Mailloc, Saint-Pierre-de-Mailloc et Tordouet
- Noyers-Missy, avec Missy et Noyers-Bocage
- Malherbe-sur-Ajon, avec Banneville-sur-Ajon et Saint-Agnan-le-Malherbe
- Seulline, avec Coulvain et Saint-Georges-d’Aunay
- Le Hom (lire du Hom), avec Caumont-sur-Orne, Curcy-sur-Orne, Hamars, Saint-Martin-de-Sallen et Thury-Harcourt
- La Vespière-Friardel, avec La Vespière et Friardel
- Rots, avec Lasson, Rots et Secqueville-en-Bessin
- Val-de-Vie, avec La Brévière, La Chapelle-Haute-Grue, Saint-Germain-de-Montgommery et Sainte-Foy-de-Montgommery
- Balleroy-sur-Drôme, avec Balleroy et Vaubadon
- Livarot-Pays-d’Auge, par le regroupement des 22 anciennes communes, dont 18 de la communauté de communes du Pays de Livarot : Auquainville, Les Autels-Saint-Bazile, Bellou, Cheffreville-Tonnencourt, La Croupte, Fervaques, Heurtevent, Livarot, Le Mesnil-Bacley, Le Mesnil-Durand, Le Mesnil-Germain, Les Moutiers-Hubert, Notre-Dame-de-Courson, Sainte-Marguerite-des-Loges, Saint-Martin-du-Mesnil-Oury, Saint-Michel-de-Livet, Saint-Ouen-le-Houx et Tortisambert, et 4 appartenant à la communauté de communes du Pays de l’Orbiquet : Cerqueux, Familly, Meulles et Préaux-Saint-Sébastien
- Vire-Normandie, par le regroupement de l’ensemble des communes appartenant à la communauté de communes de Vire, à savoir Coulonces, Maisoncelles-la-Jourdan, Roullours, Saint-Germain-de-Tallevende, La-Lande-Vaumont, Truttemer-le-Grand, Truttemer-le-Petit, Vaudry et Vire.

Dans l’Orne

Trois communes nouvelles avaient vu le jour dès le 1er janvier 2015 : Tinchebray-Bocage, Boischampré et Montsecret-Clairefougère. D’autres projets de fusion se sont concrétisés dans le département, au 1er janvier 2016, le département ornais comptant désormais 413 communes, contre 505 avant les premiers regroupements.

- Rémalard-en-Perche, avec Bellou-sur-Huisne, Dorceau, Rémalard
- Perche-en-Nocé, avec Colonard-Corubert, Dancé, Nocé, Préaux-du-Perche, Saint-Aubin-des-Grois, Saint-Jean-de-la-Forêt
- Val-en-Perche, avec Gémages, L’Hermitière, Mâle, La Rouge Saint-Agnan-sur-Erre, Le Theil-sur-Huisne
- Sablons-sur-Huisne, avec Condeau, Condé-sur-Huisne, Coulonges-les-Sablons
- Les Monts d’Andaine, avec La Sauvagère et Saint-Maurice-du-Désert
- Ecouves avec Forges, Radon et Vingt Hanaps
- La Ferté-en-Ouche, avec Anceins, Bocquencé, Couvains, La Ferté-Fresnel, Gauville, Glos-la-Ferrière, Heugon, Monnai, Saint-Nicolas-des-Laitiers, Villers-en-Ouche
- Ecouché-les-Vallées, avec Batilly, Ecouché, La Courbe, Loucé, Saint-Ouen-sur-Maire, Sérans
- Bagnoles-de-l’Orne Normandie, avec Bagnoles-de-l’Orne et Saint-Michel-des-Andaines
- Sap-en-Auge, avec Orville et Le Sap
- Putanges-le-Lac, avec Chênedouit, La Forêt-Auvray, La Fresnaye-au-Sauvage, Ménil-Jean, Putanges-Point-Ecrepin, Rabodanges, Les Rotours, Saint-Aubert-sur-Orne et Sainte-Croix-sur-Orne
- Rives d’Andaine, avec La Chapelle-d’Andaine, Couterne, Geneslay et Haleine
- Athis-Val de Rouvre, avec Athis-de-l’Orne, Bréel, La Carneille, Notre-Dame-du-Rocher, Ronfeugerai, Ségrie-Fontaine, Taillebois et Les Tourailles
- Longny-les-Villages, avec La Lande-sur-Eure, Longny-au-Perche, Malétable, Marchainville, Monceaux-en-Perche, Moulicent, Neuilly-sur-Eure, Saint-Victor-de-Réno
- Cour-Maugis-sur-Huisne, avec Boissy-Maugis, Courcerault, Maison-Maugis et Saint-Maurice-sur-Huisne
- Tourouvre-au-Perche, avec Autheuil, Bivilliers, Bresolettes, Bubertré, Champs, Lignerolles, La Poterie-au-Perche, Prépotin, Randonnai, Tourouvre
- Chailloué, avec Chailloué, Neuville-près-Sées et Marmouillé
- Domfront-en-Poiraie, avec Domfront, La Haute-Chapelle et Rouellé
- Juvigny-Val-d’Andaine, avec Beaulandais, la Baroche-sous-Lucé, Juvigny-en-Andaine, Lucé, Loré, Saint-Denis-de-Villenette et Sept-Forges
- Passais Villages, avec L’Epinay-le-Comte, Passais-la-Conception et Saint-Siméon.

Carte des communes nouvelles de Normandie, par Mairie-info :

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.