Caen. Le chercheur Gilles-Eric Séralini récompensé en Californie

Le chercheur de l'Université de Caen, Gilles-Éric Séralini, a reçu en Californie, le prix Théo Colborn pour ses travaux pour défendre la santé environnementale...

Mise à jour : 09/03/2016 à 15:10 par philipperifflet

Le scientifique caennais honoré par ses pairs
Le scientifique de Caen, Gilles-Éric Séralini, honoré par ses pairs.

Chercheur à l’Université de Caen, le professeur Gilles-Éric Séralini dont les travaux sur les OGM et les pesticides ont défrayé la chronique parmi la communauté scientifique, vient de se voir décerner samedi 5 mars 2016, le Prix Théo Colborn au cours du symposium sur la santé environnementale réunissant en Californie plus de 300 médecins, praticiens et chercheurs. Ce prix, du nom d’une zoologiste et épidémiologiste américaine née en 1927 et décédée en décembre 2014, présentée comme étant la théoricienne des perturbateurs endocriniens, a été décerné au Professeur Séralini pour « son combat pour défendre la santé environnementale de la planète par l’excellence scientifique, le courage, la ténacité et l’activisme… ».

Des prises de position contre Monsanto

Connu pour ses prises de position contre le géant de la chimie Monsanto, le Professeur Séralini trouve avec ce prix décerné par ses pairs, une reconnaissance de ses travaux dont l’objectif est de révéler au grand jour les risques que font courir sur la santé publique l’usage de certains produits dans l’agro-industrie notamment mais aussi dans la vie de tous les jours pour les particuliers.

Le prix Théo Colborn
Le prix Théo Colborn.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.