Barentin Bureau de Poste braqué près de Rouen : clients et employés choqués

Un braquage a eu lieu mardi 4 juin à La Poste de Barentin, près de Rouen. Une vingtaine de personnes étaient présentes au moment de l'attaque. Clients et employés sont choqués.

Mise à jour : 06/06/2013 à 17:35 par La Rédaction

 

Le braquage a eu lieu dans un bureau de poste de Barentin, près de Rouen (photo : Hervé Pinson).
Le braquage a eu lieu dans un bureau de poste de Barentin, près de Rouen (photo : Hervé Pinson).

C’est une information 76actu. Les pompiers de Seine-Maritime étaient toujours sur place, mardi 4 juin 2013, peu avant midi. La cause de leur intervention ? Un braquage commis aux alentours de 10h40 dans une agence de La Poste à Barentin, à une vingtaine de kilomètres de Rouen. D’après nos informations, une vingtaine de personnes était sur place au moment du braquage. Choquées, certaines d’entre elles ont été prises en charge par les services de secours mais il n’y aurait aucun blessé. Les braqueurs, eux, seraient toujours en fuite.

Un braquage visiblement bien préparé

Le quartier était calme lorsque deux véhicules ont fait leur apparition dans la rue du général Giraud, peu après 10h30. À bord, trois hommes encagoulés qui ont d’abord bloqué la rue avec une première voiture. Les trois malfaiteurs, armés de bombes lacrymogènes, sont ensuite entrés dans le bureau de poste et en sont ressortis quelques minutes plus tard, avec un butin dont le montant n’a pas encore été estimé. Des policiers municipaux qui étaient dans la mairie, située juste en face du lieu du braquage, sont rapidement intervenus. En vain. L’un d’eux a même été gazé.

Une voiture brûlée à Pavilly

Quelque temps après le braquage, les pompiers sont intervenus sur un feu de véhicule à Pavilly, à une dizaine de kilomètres au nord de Barentin. Il s’agirait du véhicule à bord duquel les voleurs ont pris la fuite. L’enquête a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie et un vaste plan de recherches a été déployé pour retrouver les trois braqueurs. Quant aux clients et employés présents au moment du braquage, ils sont actuellement dans les locaux de la mairie où une cellule psychologique a été mise en place.