Le Havre Basket, Pro A. Le STB Le Havre encore dans le flou

Le STB Le Havre doit encore trouver quatre joueurs pour boucler son effectif en vue de la saison 2015-2016. L'incertitude autour du cas John Cox n'aide pas le club havrais.

Mise à jour : 27/07/2015 à 09:06 par La Rédaction

Personne ne sait encore si John Cox sera toujours havrais. (Photo : Bastien Czerwony)
Personne ne sait encore si John Cox sera toujours havrais. (Photo : Bastien Czerwony)

Un arrière étranger, un ailier étranger et deux intérieurs dont un étranger, voilà ce qui manque pour le moment au STB Le Havre. À bientôt deux mois de la reprise – à domicile contre le champion en titre Limoges le 3 octobre prochain – l’entraîneur havrais Thomas Drouot a donc encore quelques casse-têtes devant lui pour composer son effectif.

Le mystère autour de Cox

L’intersaison havraise dépendait en grande partie de sa faculté à garder ses cadres. Quand Hugo Invernizzi s’en allait pour Nanterre, trois de ses quatre fantastiques étrangers faisaient leurs valises : Tyrone Brazelton, Ricardo Greer et Shawn King. Quant à John Cox, personne encore ne sait s’il va signer pour une sixième saison sous les couleurs du STB. Pressenti au Havre, à Monaco ou encore à Pau-Orthez, le vétéran havrais disposerait d’une piste au Venezuela, son pays natal. Mais pour l’instant, l’ancien joueur de Cholet n’a pas encore fait son choix et il paraît pour l’instant très compliqué de pronostiquer sur le club dont il portera le maillot en 2015-2016.

Un nouveau meneur

En attendant de savoir s’il pourra toujours compter sur Cox, le club havrais a avancé sur d’autres dossiers. Après Guy-Landry Edi, Malela Mutuale, Maël Lebrun et Travis Taylor, il tient sa cinquième recrue : le meneur américain Henry Dugat. Passé par la Suède et l’Allemagne, ce joueur de 28 ans a pour l’instant réussi partout où il passait en Europe. Sa dernière saison, en Hongrie, lui a valu de terminer deuxième meilleure évaluation du championnat (18 en moyenne par match), d’aller en demi-finales et de jouer l’EuroChallenge. Il aura la lourde tâche de succéder à Tyrone Brazelton, dont la saison aura été couronnée de succès.

Le calendrier connu

Avant de connaître le nom des joueurs qui viendront se greffer cet axe 1-5 Dugat-Taylor, Le Havre a eu l’occasion de découvrir son calendrier. Et le démarrage est corsé : Saint-Thomas reçoit Limoges avant de se rendre à Dijon et Chalon-sur-Saône. Le déplacement à Strasbourg arrivera également très tôt dans la saison. L’autre match important de la première moitié de saison sera le derby contre Rouen, le 18 décembre au Kindarena. Les Thomistes recevront ensuite leur voisin aux Docks Océane le 6 février 2016. La salle havraise accueillera également le dernier match – sauf play-offs – du club en cette saison 2015-2016, le 26 avril contre Cholet. Si ces échéances paraissent lointaines, la pré-saison va rapidement arriver. Un match à domicile contre Rouen est d’ailleurs prévu le 19 septembre. D’ici là, il faudra rattraper le retard pris par rapport au concurrent seinomarin dans la construction de l’effectif.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.