Le Havre Au Havre, leur bébé avait mangé du cannabis, les parents condamnés

Le tribunal du Havre a condamné un couple, lundi 11 mai 2015. Leur bébé de neuf mois avait ingéré une importante quantité de cannabis. Il avait été plongé dans le coma.

Mise à jour : 16/05/2015 à 09:02 par

Le bébé a ingéré une importante quantité de résine de cannabis. A deux reprises, il est tombé dans le coma (Photo dillustration BePower CC Wikimedias).
Le bébé a ingéré une importante quantité de résine de cannabis. À deux reprises, il est tombé dans le coma (Photo d'illustration BePower CC Wikimedias).

Sordide affaire. Lundi 11 mai 2015, le tribunal correctionnel du Havre (Seine-Maritime) a jugé un couple pour « défaut de surveillance ». Leur bébé de neuf mois avait été hospitalisé à deux reprises, en octobre 2014, après avoir ingéré du cannabis, « en d’énormes quantités ». L’enfant était tombé dans le coma. Le père, âgé de 36 ans, a été condamné à 18 mois de prison dont six ferme et la maman, âgé de 26 ans, à six mois avec sursis et mise à l’épreuve pendant deux ans.

Hospitalisé au Havre puis à Avranches, dans le coma

« Dans cette affaire, il nous a été impossible de déterminer, si, lors du premier incident (Ndlr : le 13 octobre 2014, le bébé, âgé de neuf mois, avait été hospitalisé, dans le coma, une première fois à l’hôpital Jacques Monod du Havre), qui était avec l’enfant. Nous n’avons jamais obtenu d’explications claires de leur part », explique l’avocat du papa, Me Amélie Lesage.
Les examens qui seront réalisés sur la petite fille révèleront la présence de 114 nanogrammes de THC (Tétra-hydro-cannabinol), la substance active du cannabis. Le bébé restera plusieurs jours hospitalisé avant de regagner son foyer.

« Un taux 100 fois supérieur à la “normale” »

À l’époque des faits, le couple est séparé. Après l’hospitalisation, la maman partira seule avec sa fille, passer quelques jours dans la Manche, à Avranches. Le 27 octobre 2014, paniquée, elle fera admettre son bébé une nouvelle fois à l’hôpital. « L’enfant était encore tombé dans le coma », raconte Me Amélie Lesage. Les nouvelles analyses révèleront la présence de 162 nanogrammes de THC.

Le médecin légiste a parlé d’un taux 100 fois supérieur à celui relevé chez un adulte consommateur “classique” de résine de cannabis », relate, indignée, Me Lesage.

Le bébé a-t-il de nouveau ingéré du cannabis ? Ou, selon les termes médicaux adaptés, l’enfant a-t-il fait un « relagarge » du cannabis précédemment absorbé ? Le médecin légiste ne parviendra pas à le déterminer.

L’enfant est aujourd’hui en bonne santé

Lors de l’audience, lundi 11 mai 2015, le représentant du parquet avait requis quatre mois de prison avec sursis pour la maman. Le tribunal ira au-delà des réquisitions. Le père, lui, a été condamné à 18 mois de prison dont six ferme, mais sans mandat de dépôt. Les deux parents ont reconnu fumer régulièrement de la résine de cannabis, mais avoir, depuis, décroché.
Aujourd’hui, le couple vit de nouveau ensemble et la maman, qui a retrouvé la garde de sa petite fille, attend un second enfant. Le bébé, lui, serait désormais en « bonne santé », se réjouit Me Amélie Lesage.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.