Au Havre, le Danton de demain se dévoile

Les ateliers de concertation de rénovation du quartier Danton prenant fin, les riverains réfléchissent à une présentation festive et publique des aménagements du quartier,

Mise à jour : 06/06/2012 à 14:00 par Karine Lebrun

oupdanton.JPG

 

Les ateliers de concertation pour la rénovation du quartier Danton se sont achevés le 31 mai. En moyenne, 90 participants ont pris part à ce dialogue engagé avec les urbanistes du cabinet « Ville ouverte » missionné par la municipalité. Des heures d’échanges, de multiples propositions d’aménagement sont nées. Deux scénarios de rénovation sur les sept qu’ont créés les habitants font désormais l’unanimité. Le 31 mai, il n’en restait plus qu’un !

Pour le collectif Oup, rattaché à Ville Ouverte, il convient maintenant d’organiser des instants festifs qui donnent une idée plus précise des coups de cœur des habitants pour leur quartier. Tous les Havrais y sont évidemment invités. Le rendez-vous est donné le samedi 30 juin. « L’idée est de faire de l’espace public, un lieu de convivialité », explique Lucile Atayi, du collectif Oup, avant de prévenir : « Ce sera un peu avec les moyens du bord  ! ».

Moquetter l’asphalte, créer des parcours pour les deux roues, un citystade, « matérialiser par une large bande de tissu la future rue à percer », proposait un riverain… L’occasion est donnée de mettre en volume ou en lumière, les choix des habitants.

 

Des débats, encore des débats

La réunion publique organisée mercredi 23 mai permettait un tout premier échange entre les habitués de la concertation et de nouveaux venus qui souhaitaient s’emparer du sujet, parfois d’ailleurs maladroitement, même si leur intervention permettait finalement un débat sur la place de la culture et des associations, à l’avenir dans le quartier. « Il faut reconnaître que les choses sont allées très vite lors des ateliers et que nous avons consacré beaucoup d’énergie à nous défendre contre l’invasion massive de logements dans les espaces », argumentait l’une des participantes. « C’est autant de temps qui n’a pas été consacré à la culture, mais aussi à la place des handicapés dans le quartier… », renchérissait une autre.

Dans l’échange et la confrontation, parfois, germaient de nouvelles idées pour la rencontre du 30 juin. Et aussi pour l’avenir. D’ores et déjà, un nouveau rendez-vous est arrêté au 13 juin prochain, à 18 h, à la Sam Danton, pour avancer dans la préparation de la restitution publique.

 

Karine Lebrun

 

 

Un empressement qui n’est plus contenu

 

Lors de cette première réunion de travail, les plus fidèles des participants à la concertation ont exprimé leurs craintes quant à la prise en compte de leurs choix.

 

«Pourquoi ne pas donner à voir le scénario de rénovation que nous avons retenu ? Il nous avait été dit que ce serait possible pendant les ateliers. Il serait temps de montrer des choses un peu tangibles. On recommence la concertation après la concertation. À un moment, il faut que cela s’arrête ».

Les habitués de la concertation pour la rénovation de Danton ont montré leur empressement à donner à voir ce sur quoi ils ont réfléchi au cours des ateliers citoyens proposés par le cabinet d’urbanisme « Ville ouverte ». Ils le disent volontiers : « prendre part à cette expérience a été d’une richesse insoupçonnée. C’est dense, mais passionnant de réfléchir à l’aménagement de son quartier », témoigne Marielle, par exemple.

Mais alors que les ateliers de concertation s’achèvent et qu’aucune certitude n’est donnée à chacun sur la prise en compte réelle des choix opérés, s’exprimait un peu de crainte lors de la réunion de préparation de la restitution publique. Preuve que cette concertation nourrit la passion des habitants pour leur quartier à venir, leur quartier de demain ; tous espèrent ne pas être déçus.