Rouen Armada 2013. Chaque jour, une personne tombe à l'eau !

Depuis le début de l'Armada 2013, une personne est tombée chaque jour à la Seine. Mais le capitaine Margrit constate que, globalement, le public est très prudent sur les quais.

Mise à jour : 11/06/2013 à 19:25 par Isabelle Villy

On enregistre à peu près une chute en Seine par jour. Mais ce sont des chutes sans gravité, rassure le capitaine Margrit des pompiers de Seine-Maritime. (Photo : Amandine Briand)
On enregistre à peu près une chute en Seine par jour. Mais ce sont des chutes sans gravité, rassure le capitaine Margrit des pompiers de Seine-Maritime. (Photo : Amandine Briand)

Lire aussi. Armada 2013, le bilan des secouristes, samedi 8 juin
Lire aussi. L’Armada avec les enfants dans la foule, mode d’emploi
Lire aussi. Comment sécuriser l’Armada, le dispositif
Le capitaine Margrit des sapeurs-pompiers de Seine-Maritime souligne que le public de l’Armada 2013 est « très discipliné et respecte les messages préventifs » qui ont pu être diffusés ça et là.  Ce qui n’empêche toutefois pas quelques chutes à l’eau, sans aucune gravité néanmoins.
Rien à voir, en tout cas, avec des mouvements de foule, qui pourraient effectivement provoquer des chutes dans la Seine.

Encore une personne tombée à l’eau mardi matin…

Ce matin, mardi 11 juin 2013, une personne est tombée à l’eau à 7h45 et une autre avait déjà chuté en Seine hier soir, lundi 10 juin. On enregistre à peu près une chute en Seine par jour. Mais ce sont des chutes sans gravité, rassure le capitaine Margrit.

Mardi 11 juin, la météo est à la pluie et les sapeurs-pompiers appellent donc le public à être peut-être encore un peu plus prudent que d’habitude : la petite pluie qui tombe en effet par intermittence sur les quais de Rouen risque bien de rendre le sol un peu glissant.

Attention à la pluie : sol glissant

Globalement, c’est souvent après un moment d’inattention que les gens se retrouvent à l’eau. On n’enregistre pas à proprement parler de mouvement de foule qui provoquerait des chutes. Et depuis le début de l’Armada, nous n’avons eu à intervenir que pour des petits bobos, habituels à ce type de rassemblement de personnes, constate encore le capitaine Margrit.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.