Rouen Annulé par la mairie de Rouen, le festival l'Oscillante aura lieu... à Paris

Le festival l'Oscillante n'a pas lieu à Rouen, c'est un fait. Pour autant le projet n'est pas mort. Les organisateurs se sont rabattus sur un lieu parisien, les 4 et 5 mars 2016.

Mise à jour : 03/03/2016 à 14:32 par Thierry Chion

Le chai à vin restera fermé. A tout jamais? (Photo Julien Tragin)
Le chai à vin restera fermé. A tout jamais? (Photo © Julien Tragin)

Interdit en raison de risques pour le public, par la Ville de Rouen (Seine-Maritime), le festival pluriculturel l’Oscillante, qui devait se tenir au chai à vin, à Rouen, du 5 au 13 mars 2016, a trouvé une solution de repli, à Paris, les 4 et 5 mars 2016. Rouen n’aura donc pas d’événement électro. Tant pis.

> Lire aussi : Pourquoi le festival électro, dans le chai à vin, à Rouen, est annulé

Six ans d’expérience

Quentin Thieulin, producteur de l’événement, est normand : il avait donc choisi Rouen. « Après avoir discuté avec le port pour trouver un endroit, celui-ci lui a proposé le chai à vin. Quentin est tombé tout de suite amoureux du lieu atypique, et avec Baptiste, le co-fondateur de Demain la veille production, ils ont réfléchi à une mise en valeur du lieu. Quentin a six ans d’expérience dans l’événementiel. Il a été directeur de production chez We Are The Oracle, agence parisienne qui propose des événements dans des lieux peu communs. Ainsi, Quentin a pu réaliser des événements de grande ampleur dans une ancienne gare frigorifique, dans une piscine, ou bien encore dans des bunkers pour revivre la libération de Paris en 44 ou dans un skatepark transformé en désert d’Arabie. La réinterprétation des lieux devant lesquels on passe quotidiennement est quelque chose qui anime l’équipe de Demain la Veille », expliquent les organisateurs qui ont finalement trouvé une alternative.

Paris plutôt que Rouen

L’équipe de Demain la veille production a trouvé une solution d’urgence pour faire jouer son plateau de DJs européens dans une cave du quartier des Batignoles, à Paris, totalement repensée pour l’occasion.
« C’est donc au 7 rue du Chapelais dans le 17e arrondissement de Paris que les artistes se produiront devant 300 personnes, vendredi 4 et samedi 5 mars 2016. Un espace totalement repensé et mis en lumière avec une partie de la scénographie initialement prévue pour le festival. Une mise en lumière, un système son et un espace chill out ont été pensés exceptionnellement par l’équipe artistique pour ces deux soirées. Même plateau artistique, 700 personnes en moins ! »

  • Infos pratiques :
    Vendredi 4 et samedi 5 mars 2016, de 23h à 5h, au 7 rue du Chapelais, Paris (17e)
    Tarifs : de 20 à 25 euros

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.