Les Epesses L'anneau de Jeanne d'Arc présenté devant 5 000 personnes, au Puy du Fou

L'anneau attribué à Jeanne d'Arc a été présenté au public, dimanche 20 mars 2016, au Puy-du-Fou aux Epesses (Vendée). Près de 5 000 personnes ont assisté à la cérémonie.

Mise à jour : 20/03/2016 à 18:59 par La Rédaction

Une cérémonie a été organisée au Puy-duFou, aux Epesses (Vendée), pour présenter l'anneau attribué à Jeanne d'Arc, dimanche 20 mars 2016. (© AFP/JEAN-SEBASTIEN EVRARD)
Une cérémonie a été organisée au Puy-duFou, aux Epesses (Vendée), pour présenter l'anneau attribué à Jeanne d'Arc, dimanche 20 mars 2016. (© AFP/JEAN-SEBASTIEN EVRARD)

Certains doutent de son authenticité. Dimanche 20 mars 2016, l’anneau attribué à Jeanne d’Arc a été présenté, devant 5 000 personnes, au Puy du Fou, aux Epesses (Vendée). Le parc de loisirs a acquis, fin février, à Londres (Royaume-Uni), ce bijou, pour la somme de 376 833 euros.
À Rouen (Seine-Maritime), la Métropole, qui porte l’Historial Jeanne d’Arc, n’avait pas souhaité se porter acquéreur.

> Lire aussi : Anneau de Jeanne d’Arc. Doutes sur l’authenticité. Pourquoi Rouen n’en a pas voulu

« C’est un petit bout de France qui revient »

Dans la cour du château du site, l’anneau, reposant sur un coussin placé dans un reliquaire en verre porté sur une arche en bois, a fait son entrée, sous une haie d’honneur, à la fin d’un cortège ouvert par une centaine de Saint-Cyriens en tenue militaire.
Ces derniers, chantant un hymne militaire, étaient suivis par quelques cavaliers ayant revêtu une armure de chevaliers, accompagnés de fantassins parés d’une cotte de mailles. Le tout sous de nombreux oriflammes et les applaudissements du public.

C’est un petit bout de France qui revient, une parcelle de nos grandeurs déchues (…) l’anneau est revenu en France et il le restera », a déclaré devant la foule Philippe de Villiers, le fondateur du Puy du Fou, dans la cour du château.

« Personne ne dira que cet anneau est à 100% celui de Jeanne »

Cette relique ne devait pas finir derrière les vitres blindées d’un musée », a enchaîné le très médiatique historien Franck Ferrand. « On ne peut jamais avoir de certitude intégrale. Personne ne vous dira que cette anneau est à 100% celui de Jeanne, mais je crois qu’on peut, en toute bonne foi, penser qu’il s’agit de l’anneau authentique », a-t-il dit.

Les interventions ont été suivies par La Marseillaise. Puis, le reliquaire contenant l’anneau a ensuite été placé dans la chapelle où le public a été invité à venir se recueillir. L’anneau, acquis à Londres pour la somme de 376 883 euros, sera exposé pendant toute la saison au parc d’attraction du Puy du Fou « dans un lieu sécurisé », ont fait savoir les responsables du parc.
L’anneau a été authentifié par un laboratoire d’Oxford comme étant un bijou moyenâgeux datant du XVe siècle, en argent plaqué or, par la méthode de fluorescence de rayons X. Mais l’incertitude plane toujours sur le fait qu’il ait, ou non, appartenu à Jeanne d’Arc.

Avec AFP

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.