A Rouen et en Haute-Normandie, la hausse du chômage continue

Les chiffres du chômage sont tombés. Alors que la France compte plus de 3 millions de chômeurs, la Haute-Normandie enregistre 1214 nouvelles inscriptions au Pôle Emploi.

Mise à jour : 27/09/2012 à 15:48 par Joseph CANU

Les chiffres du chômage s'envolent. ©D.R.
Les chiffres du chômage s'envolent. ©D.R.
Ils sont désormais 145 634 à être inscrits en tant que demandeurs d’emploi au Pôle Emploi en Haute-Normandie. En un mois, la région a donc connu une augmentation de 0,8%. La Seine-Maritime est particulièrement touchée avec  une hausse de 1 % sur les listes de Pôle Emploi en un mois, soit 970 nouveaux demandeurs d’emplois inscrits, tandis que l’Eure enregistre 244 nouveaux inscrits. Notre département comptait, en août 2012, 99 797 chômeurs…

Un taux de chômage supérieur à la moyenne nationale

Le taux de chômage pour la France métropolitaine est de 9,6%. Un chiffre que la Haute-Normandie dépasse car la région atteint les 10,9%. Le département de la Seine-Maritime est le plus touché avec 11,1%. Sur l’ensemble des demandeurs d’emploi en catégories A, B, C (rappelons que Pôle Emploi répartit les demandeurs en différentes catégories A, B, C, D et E. Les catégories D et E concernent les personnes qui ne sont pas tenues de faire des actes positifs de recherche d’emploi ), ce sont les hommes qui, en Haute-Normandie sont fortement touchés avec une hausse de 0,9%, soit 667 nouveaux inscrits. Les femmes ne sont pas épargnées avec une hausse de 0,7% soit 547 nouvelles inscrites. Le nombre de demandeurs d’emploi de catégories A, B, C de moins de 25 ans, de 25 à 49 ans et de 50 ans et plus augmente respectivement de 0,5 %, 0,8 % et 1,1 %. Les plus de 50 ans sont les plus touchés avec 323 nouveaux inscrits en août 2012.

Des entrées en hausse, des sorties en baisse

En Haute-Normandie, les entrées à Pôle Emploi en catégories A, B, C augmentent de 5,5 % au cours des trois derniers mois. Ce sont les entrées pour licenciement économique qui sont les plus importantes avec un taux de 19,1%. Les entrées pour fin de contrat à durée déterminée augmentent de 7,4%, celles des fins de mission d’interim  s’élèvent à +5,8%. Les sorties de Pôle Emploi, quant à elles, diminuent : seuls 1,7% d’inscrits à Pôle Emploi quittent la structure pour reprise d’emploi déclarée.

Les offres d’emplois durables collectées à la hausse

En Haute-Normandie, les offres d’emploi collectées ont augmenté de 2,3%, au cours des trois derniers mois. Cette hausse concerne les offres d’emplois durables (6 mois ou plus, + 7,4%). Au mois d’août, 251 offres d’emploi durables dans le secteur de l’industrie ont été collectées par Pôle Emploi. Le nombre d’intérimaires enregistre une baisse de 5,9% en Seine-Maritime (14 343 personnes concernées). Sur la région Haute-Normandie, ils seraient 1073 intérimaires de moins sur le marché du travail. La Haute-Normandie compte désormais 21 657 intérimaires.

Augmentation du taux de chômeurs indemnisés

En août 2012, 76 785  chômeurs ont été indemnisés en Haute-Normandie, soit 2 689 personnes supplémentaires en un mois. Les non-demandeurs d’emploi bénéficiant d’une allocation de formation sont au nombre de 739. En Haute-Normandie, 79 999 personnes en recherche d’emploi sont indemnisées ou accompagnées par une formation. En un mois, 2 781 personnes supplémentaires sont venues grossir les chiffres de la région. En seine-Maritime, ils sont désormais 52734, soit 1850 personnes supplémentaires.
La Haute-Normandie enregistre donc un triste score, dépassant, avec ses 10,9%, largement le taux national du chômage (9,6%). Le département de la Seine-Maritime est le plus touché, atteignant un taux de chômage de 11,1% et comptant 64665 demandeurs d’empois en août 2012, loin devant le département de l’Eure qui en comptabilise 28 884 et enregistre une légère baisse du nombre de demandeurs d’emploi (-0,1%).

S.B.