120 postes menacés à Petit Couronne

Mise à jour : 26/10/2011 à 14:13 par Joseph CANU

PETIT-COURONNE Dans un secteur en importante difficulté, le groupe suisse de raffinage Petroplus a annoncé, jeudi dernier sur son site Internet, qu’il envisageait de fermer l’unité de fabrication d’huiles de base, c’est à dire de lubrifiants, qui emploie 120 personnes à Petit-Couronne sur les 550 que compte au total le site haut-normand.

«Il est devenu clair que la raffinerie de Petit-Couronne nécessite d’autres changements structurels pour augmenter significativement sa capacité concurrentielle sur un marché très disputé», a justifié Jean-Paul Vettier, directeur exécutif de Petroplus, dans le communiqué.

Ouverte en 1929, la raffinerie haut- normande a une capacité de distillation de 150 000 barils par jour, indique Petroplus.