120 postes menacés à Petit Couronne

Mise à jour : 26/10/2011 à 14:13 par Joseph CANU

PETIT-COURONNE Dans un secteur en importante difficulté, le groupe suisse de raffinage Petroplus a annoncé, jeudi dernier sur son site Internet, qu’il envisageait de fermer l’unité de fabrication d’huiles de base, c’est à dire de lubrifiants, qui emploie 120 personnes à Petit-Couronne sur les 550 que compte au total le site haut-normand.

«Il est devenu clair que la raffinerie de Petit-Couronne nécessite d’autres changements structurels pour augmenter significativement sa capacité concurrentielle sur un marché très disputé», a justifié Jean-Paul Vettier, directeur exécutif de Petroplus, dans le communiqué.

Ouverte en 1929, la raffinerie haut- normande a une capacité de distillation de 150 000 barils par jour, indique Petroplus.

Nous vous rappelons qu'en envoyant votre commentaire vous acceptez de respecter la charte de modération. Vous êtes pénalement responsable de vos écrits.